Rhume et grippe : vous prendrez bien de la vitamine D ?

Dernière mise à jour: février 2018 | 2354 visites
123-vr-ziek-verkoudheid-griep-12-16.jpg

news Une supplémentation en vitamine D exercerait un effet protecteur contre le risque de contracter une infection respiratoire aiguë, et ceci est surtout vrai en cas de carence.

Au fil des études, les spécialistes attribuent un rôle de plus en plus large à la vitamine D, que beaucoup n’associaient auparavant qu’à la santé osseuse. Ici, une équipe internationale souligne son intérêt dans la prévention des maladies respiratoires aiguës, comme la grippe, le rhume, la bronchite ou la pneumonie. La méta-analyse a croisé les résultats d’études sélectionnées pour leur rigueur, et regroupant au total quelque 11.000 personnes âgées de 0 à 95 ans.

Que constate-t-on ?

D’abord, d’une manière générale, un supplément (quotidien ou hebdomadaire) de vitamine D réduit de 12% le risque de souffrir d’une infection respiratoire. Ensuite, le bénéfice le plus prononcé concerne ceux qui présentaient une carence (< 25 nmol / l ou < 10 ng/ml), avec une réduction du risque pouvant aller jusqu’à 70% ! Aucun effet indésirable majeur n’a été relevé avec la supplémentation.

Il est important de souligner que ces recherches ont été conduites sous supervision médicale : avant de prendre un supplément (de vitamine D ou autre), il est indispensable d’en parler d’abord avec son médecin, et de décider ensemble de son opportunité et de la marche à suivre.

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 08/02/2018 , mis à jour le 07/02/2018

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: