ad

Les polypes du nez (polypes nasaux)

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 147625 visites
Dans cet article
Les polypes du nez (polypes nasaux)

dossier Les polypes nasaux désignent des excroissances bénignes recouvrant la paroi des fosses nasales, souvent les deux. Ils peuvent survenir à tout âge, mais principalement entre 30 et 40 ans. Apprenez-en plus sur les causes, les symptômes et les traitements.

Les polypes unilatéraux (un seul côté du nez) doivent toujours faire l’objet d’un examen approfondi. En effet, ils pourraient être la manifestation d’une inflammation associée à des problèmes à la mâchoire supérieure. Les polypes qui surviennent chez les jeunes enfants peuvent en particulier être causés par la mucoviscidose, l’inflammation de la muqueuse respiratoire atteignant également la muqueuse nasale.

Les causes

polypes.jpg
La cause exacte de l’apparition des polypes nasaux est encore inconnue. Ils sont vraisemblablement la conséquence d’une réaction inflammatoire après une infection fongique (champignons) ou bactérienne.

Plusieurs facteurs semblent favoriser le développement des polypes.

• l'allergie
• l'asthme
• une inflammation chronique de la muqueuse nasale et des sinus (par exemple la rhinosinusite chronique),
• une hypersensibilité de la muqueuse nasale
• le tabac

Les symptômes

nb-vr-verkoudheid-ziek-neus-10-15_.jpg
Bien que les polypes nasaux soient bénins, ils occasionnent une gêne importante et peuvent considérablement altérer la qualité de vie.

• Nez bouché. Encombrement ou obstruction (congestion nasale), avec des difficultés à respirer. Les troubles s’aggravent en position couchée et certains patients sont obligés de respirer par la bouche.
• Nez qui coule.
• Sinusite chronique, infections récurrentes.
• Troubles de l’odorat et du goût.
• Ronflements.
• Maux de tête.

Le traitement

neusdrs-vr-170_400_03.jpg
Deux types de traitement sont proposés.

Les médicaments

Les petits polypes peuvent être traités par l’administration de corticostéroïdes, en spray ou en gouttes. Ce traitement local a pour but de diminuer le volume des polypes et dès lors les symptômes gênants qui leur sont associés, en particulier l’obstruction nasale. Les corticostéroïdes peuvent être pris pendant une longue durée et sont aussi indiqués après l’ablation des polypes afin d’éviter leur réapparition. Les corticostéroïdes par voie orale (comprimés) ou par injection ne peuvent, en revanche, être administrés que pendant une courte période en raison de leurs effets secondaires.

Des antibiotiques et un décongestionnant peuvent aussi intervenir, tout comme les antihistaminiques en cas d'allergie.

La chirurgie

Si les médicaments ne suffisent pas, l'opération sera envisagée.

• L'extraction (polypectomie). Généralement sous anesthésie locale, elle consiste à éliminer le polype (ou la partie du polype) visible dans la fosse nasale. La partie du polype présente dans les sinus ne pourra pas être retirée.

• L'endoscopie. Ou chirurgie endoscopique fonctionnelle des sinus. Cette intervention, réalisée à l’aide d'un système vidéo endoscopique et sous anesthésie locale ou générale, permet de retirer aussi bien les polypes du nez que ceux des sinus (dont les canaux étroits sont ouverts largement).

Après l'opération, une corticothérapie de longue durée est souvent prescrite pour prévenir les récidives.


publié le : 19/11/2015 , mis à jour le 19/11/2015
ad
pub