Combien de temps tenez-vous sur une jambe ?

Dernière mise à jour: février 2015 | 6057 visites
123-p-koppel-geluk-paraplu-170-2.jpg

news La capacité à se maintenir en équilibre sur une jambe pourrait constituer un signal de risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Pour être plus précis, les personnes qui ne parviennent pas à tenir suffisamment longtemps sont plus susceptibles de présenter des micro-lésions cérébrales liées à de minuscules infarctus, sachant que ces mini-accidents peuvent être le signe annonciateur d’événements (beaucoup) plus graves. « Se tenir sur une jambe est un bon test pour évaluer la santé du cerveau », indique le coordinateur de cette étude (université de Kyoto), cité par le Dr Irène Drogou (Le Quotidien du Médecin).

Un indice pour des examens plus approfondis


L’expérience a été réalisée auprès de quelque 1.500 seniors (hommes et femmes). On leur a demandé de lever une jambe, tout en gardant les yeux ouverts, et d’essayer de maintenir cette position pendant une minute. L’essai a été répété deux fois et le meilleur résultat a été retenu. Une IRM (résonance magnétique) cérébrale a ensuite été réalisée chez chacun des participants.

L’observation majeure indique que le fait de ne pas parvenir à maintenir son équilibre plus de vingt secondes était associé à une probabilité bien plus élevée d’avoir souffert de petits infarctus asymptomatiques, qui se sont traduits par des lacunes cérébrales (destruction de minuscules zones du cerveau) ou des micro-saignements. Comme l’expliquent les chercheurs, « le test sur un jambe est un moyen facile de dépister les personnes ayant besoin d’explorations complémentaires face au risque d’AVC ».

Insistons sur le fait que l’on parle bien d’un indice d’augmentation du risque et pas d’une association systématique…

Source: Stroke (http://stroke.ahajournals.o)
publié le : 09/03/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci