ad

Interdiction de fumer : tout bénéfice pour les asthmatiques

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 2861 visites
verboden-roken-asbak-1710_400_12.jpg

news L’interdiction de fumer dans les lieux publics se traduit par une diminution spectaculaire des admissions aux urgences en raison d’une crise d’asthme.

En 2007, l’Angleterre s’est dotée d’une législation extrêmement stricte concernant le tabagisme dans les lieux accessibles au public, en interdisant la cigarette partout. Sachant que l’exposition à la fumée aggrave l’asthme, des chercheurs britanniques ont entrepris de déterminer si cette mesure avait contribué à la prévention des crises chez les adultes et les grands adolescents.

Des milliers de cas en moins


Neuf régions anglaises ont été prises en considération. Le nombre d’admissions en urgence pour asthme a été relevé pour la période comprise entre avril 1997 et décembre 2010, avec au total quelque 500.000 cas (patients de plus de 16 ans). Résultat : l’introduction de la réglementation anti-tabac a été associée, la première année, à une réduction de 5% des admissions, avec une baisse similaire les deux années suivantes. Plusieurs milliers de cas en moins à l’échelle de l’Angleterre, donc. Ce phénomène est observé quelle que soit la région.

Des études antérieures avaient montré un bénéfice encore supérieur chez les moins de 15 ans. Ainsi que le souligne le Dr Béatrice Jourdain (Journal international de médecine), « ces données s’ajoutent au nombre croissant de preuves sur les bénéfices sanitaires des politiques sans fumée ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub