Le cool d'aujourd’hui n’est pas le cool d’hier

Dernière mise à jour: septembre 2012

news Aujourd’hui, l’attitude « cool » repose sur des critères bien différents de ceux qui prévalaient dans les années cinquante et soixante.

A l’époque, être cool, c’était se la jouer James Dean, rebelle, antisocial, en recherche de prise de risques, de sensations fortes. C’était marquer une certaine distance par rapport aux autres, tout en affirmant sa propre identité. Les choses ont bien changé, explique le Pr Ilan Dar-Nimrod, attaché au département de psychologie de l’Université de Rochester (New York).

Le spécialiste s’est penché de près sur cette évolution, afin surtout de cerner la réalité actuelle de cette notion. Un millier de jeunes ont été invités à répondre à une série de questionnaires. Les résultats coïncident avec ce que l’on pressentait : une personnalité cool, de nos jours, répond à des critères de sociabilité, de gentillesse, de séduction, de sympathie, de relation de confiance, et tout cela dans un esprit très « tendance ».

Ainsi que l’explique Santé Log, « cette analyse de la signification sociale de « cool » pourrait avoir une pertinence en matière de santé publique, tant le concept reste fortement ancré parmi les jeunes. Alors pourquoi ne pas l’utiliser en prévention et l’interpréter comme un indicateur, ici rassurant, de l’évolution des comportements ? ».

Le détail de l’étude a été publié dans le « Journal of Individual Differences ».

Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram