Le magnésium contre l’AVC

Dernière mise à jour: mai 2012 | 4568 visites
Magn-voed-170_560_04.jpg

news Un apport quotidien renforcé en magnésium est associé à une réduction du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Cette observation repose sur l’analyse détaillée d’une série d’études réalisées ces dernières années sur le sujet, et qui ont regroupé, au total, quelque 250.000 personnes. La consommation quotidienne de magnésium a été évaluée chez chaque participant, et mise en relation avec la survenue d’un AVC. Ces recherches ont été conduites par une équipe suédoise, attachée au Karolinska Institutet.

Les résultats indiquent que plus la consommation quotidienne de magnésium est importante, plus le risque d’AVC diminue. Les auteurs soulignent toutefois que cette association est « modeste, mais statistiquement significative ». Autrement dit, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

L’effet positif est observé pour l’infarctus cérébral (vaisseau sanguin obstrué) – 80% des cas d’AVC -, mais pas pour les hémorragies intracérébrales et sous-arachnoïdiennes (méningées). Il est à noter que les autres facteurs de risque d’AVC avaient évidemment été « neutralisés » (hypertension artérielle, tabac, alcool…), pour mettre en évidence l’action spécifique du magnésium. Une alimentation faisant la part belle à ce nutriment revêt donc toute son importance : les fruits de mer, les céréales complètes, le cacao ou encore les légumes verts en constituent d’excellentes sources.

Ces travaux sont publiés dans la revue « The American Journal of Clinical Nutrition ».


publié le : 19/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci