CAPA-IVM : un nouveau traitement de fertilité sans stimulation hormonale

dossier

La VUB et l'UZ Brussel ont mis au point un nouveau traitement de fertilité, appelé CAPA-IVM, dans lequel les ovules ne mûrissent pas dans le corps, mais en laboratoire. Ainsi, aucun traitement hormonal n'est nécessaire pour stimuler la maturation des ovocytes. La méthode pionnière CAPA-IVM est donc non seulement moins stressante mentalement et physiquement, mais aussi beaucoup moins chère.

Inconvénients du traitement par FIV

Une femme qui ne peut pas tomber enceinte naturellement peut opter pour un traitement de fertilité. Avec la fécondation in vitro (FIV), la fécondation a lieu en dehors du corps. Pour cela, la femme doit d'abord stimuler ses ovaires par un traitement hormonal intensif, afin que les ovules puissent mûrir. Ensuite, ils sont retirés des ovaires à l'aide d'une aiguille, c'est la ponction d'ovocytes.

De nombreux effets secondaires sont associés à ce traitement hormonal: hypersensibilité, ballonnements, douleurs, nausées et sentiments dépressifs. La nouvelle méthode CAPA-IVM constitue donc une alternative prometteuse aux traitements actuels de la FIV.

Avantages de la méthode CAPA-IVM

Pas (ou presque pas) besoin de traitement hormonal

Étant donné que l'ovule immature est retiré du corps et mûrit donc en dehors de celui-ci, aucune stimulation hormonale n'est nécessaire. Cela raccourcit la procédure de traitement d'une semaine et nécessite moins de suivi.

Moins cher

Le traitement hormonal dans le cadre de la procédure classique de FIV peut facilement coûter entre 1000 et 2000 euros. Comme ici la stimulation hormonale n'est pas nécessaire, une partie importante des coûts est éliminée.

Pour un public plus large

Les femmes qui ne peuvent pas suivre de traitement hormonal, par exemple parce qu'elles ont eu un cancer, peuvent ainsi bénéficier d'un traitement de fertilité.

Taux de réussite de ce nouveau traitement contre l'infertilité

Au total, 96 bébés en bonne santé sont déjà nés grâce à la méthode CAPA-IVM, dont deux en Belgique. La technique ne peut donc plus être qualifiée d'expérimentale, mais elle doit encore être affinée. Actuellement, le taux de réussite pour une première tentative est de 35%. Pour une première tentative de FIV, le taux de réussite moyen est de 45%.

Pour l'instant, le traitement CAPA-IVM est uniquement disponible à l'UZ Brussel.
Plus d'informations sur lavimafertility.com.

Sources :
vrt.be
vub.ac.be
ncbi.nlm.nih.gov

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram