Missed abortion, ou fausse couche "manquée": qu'est ce que c'est ?

dossier

Parfois, la fausse couche passe inaperçue, et c'est à l'examen que la femme découvre que son futur bébé ne vit plus. En anglais, on parle de "missed abortion". Mais qu'est-ce que c’est exactement? Voici des réponses.

Missed abortion: qu'est ce que c'est?

Missed abortion est un terme anglais qui peut se traduire par “avortement manqué” ou “fausse couche manquée”. L'embryon ne vit plus, mais la mère ne remarque rien en raison de l'absence de symptômes.

Si vous êtes enceinte et que vous faites une fausse couche de manière spontanée, vous le remarquerez. En général, une fausse couche commence par des crampes et une perte de sang. Souvent, cette perte de sang augmente en intensité, et on finit par perdre également le sac vitellin et l'embryon. Le corps a remarqué que le fœtus n'est plus en vie et il l’expulse spontanément, par un saignement abondant.

Les symptômes d'une fausse couche

Lors d'une "fausse couche manquée", l'embryon est déjà mort, mais n'a pas encore été expulsé. La fausse couche n'a pas (encore) commencé. Beaucoup de femmes ne présentent aucun symptôme et n'ont donc aucun soupçon du décès de leur bébé. Cependant, il existe quelques signes que quelque chose ne va pas:

  • Perte de sang: vous devez toujours consulter lorsque vous perdez du sang enceinte. Souvent, ces saignements ne nuisent pas au bébé. Mais parfois, ça signifie que la grossesse se passe mal. La probabilité d'une fausse couche lorsqu’on remarque un saignement est d'environ 50 %.
  • Crampes abdominales: si vous ressentez soudainement des douleurs au ventre, cela peut indiquer une fausse couche. L’arrêt des crampes ou une sensation de pesanteur dans le bas-ventre peuvent également indiquer que le développement de l’enfant s'est effectivement arrêté.
  • Diminution des symptômes de grossesse: beaucoup de femmes enceintes sont fatiguées, ont des nausées ou souffrent d'autres affections comme un essoufflement, une envie fréquente d'uriner, une tension des seins, etc. Vous aviez ça aussi, mais ces maux ont disparu du jour au lendemain? Cela peut indiquer l'arrêt d'une grossesse, le corps ne produit plus d'hormone de grossesse hCG, principale responsable de ce qu'on appelle les signes sympathiques de grossesse.

Si vous constatez un ou plusieurs de ces symptômes, ne paniquez pas, et référez-vous rapidement à votre médecin ou sage-femme. Seule une échographie peut déterminer s'il y a encore une activité cardiaque ou non, et, le cas échéant, si vous avez expulsé l'embryon ou non. Bien sûr, tout dépend du stade de votre grossesse. Plus la fausse couche intervient tôt, et plus il sera "facile" d'évacuer l'embryon spontanément.

Fausse couche, et après?

À l'aide d'une échographie, le praticien vérifie s'il y a un rythme cardiaque. S'il n'y en a pas ou plus, le médecin ou la sage-femme discute avec vous de ce qui va se passer ensuite. Dans la plupart des cas, votre corps détectera tôt ou tard que votre bébé n'est plus en vie et le processus d'expulsion commencera. Parfois, cela prend quelques jours, parfois plusieurs semaines.

Il peut arriver que dès que la mère reçoit la triste nouvelle, la fausse couche commence. Cependant, certaines femmes ne veulent pas attendre une réaction naturelle. D’autres mères au contraire souhaitent profiter de cette période pour dire au revoir tranquillement, et vivre les choses dans le confort de leur foyer. C’est différent pour chaque femme.

Médicaments

Si vous souhaitez que l'expulsion commence plus rapidement, ou si l'embryon est toujours dans votre ventre un certain temps après l'annonce, on peut vous prescrire un médicament. Il s’agit souvent de comprimés à insérer par voie vaginale. Ils provoquent des contractions du muscle utérin, qui entraînent à leur tour l'expulsion de l'embryon.

Curetage

Parfois, les comprimés ne suffisent pas. On peut alors opter pour un curetage, qui se fait sous anesthésie, souvent générale. Le gynécologue aspire l'embryon au moyen d'une sorte de tube. Un curetage est en général très efficace. Le contenu de l’utérus est retiré en moins de 15 minutes. Mais, comme tout acte médical, le risque zéro n'existe pas. Dans certains cas, la paroi utérine peut être endommagée et un syndrome d'Asherman (formation d'adhérences cicatricielles) peut être diagnostiqué par la suite. Le curetage reste malgré tout un coup de pouce précieux en cas de missed abortion, et permet d'éviter une hémorragie, si le corps n'évacue pas ou mal spontanément le contenu de l'utérus.

Conséquences

Faire l'expérience d'une fausse couche, ou avortement spontané, peut avoir des conséquences à la fois physiques et mentales. Physiquement, une fausse couche peut conduire à un curetage, où on court toujours un risque d'endommager l’utérus, heureusement minime. Les chances d'une grossesse ultérieure sont aussi grandes qu'avant. Cela étant, si vous faites 3 fausses couches d'affilée, vous pouvez demander un bilan, afin de déterminer d'éventuelles causes biologiques, et de les traiter.

Psychologiquement, une fausse couche peut être lourde. Beaucoup de femmes enceintes ne savent pas que leur bébé est ne vit plus et pensent que la grossesse se passe bien, alors que ce n'est pas le cas. Cela peut conduire à des situations très tristes, et être très traumatisant si on a eu le temps de se projeter.

? Lire aussi: Chronique | Arrêtons de dire aux femmes qu’une fausse couche ce n’est rien

La femme peut aussi perdre confiance en son propre corps. En discuter avec des amis, un psychologue ou d’autres patientes peut faire du bien.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Touche pas à mon deuil périnatal: le débat lancé par Cyril Hanouna sur Chrissy Teigen indigne
Ces célébrités parlent ouvertement de leur fausse couche
« J’ai appris cela de couples qui ont fait une fausse couche »



Dernière mise à jour: mai 2021
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram