5 choses qui peuvent vous aider en cas d'infertilité secondaire

dossier Si tu vous avez déjà eu un bébé mais que vous avez du mal à retomber enceinte, on parle d'infertilité secondaire. Cela peut être, évidemment, très difficile à vivre. Heureusement, vous pouvez y remédier.

1. Avoir des relations sexuelles régulières

Reporter les relations sexuelles à votre moment le plus fertile peut sembler une bonne idée, mais ce n'est pas le cas. Parce qu’en concentrant votre vie sexuelle sur cinq-six jours fertiles, vous vous mettez la pression et risquez d’en tirer peu de plaisir. Et ça n’aide pas vraiment à fabriquer un bébé... Surtout que beaucoup de femmes pensent que leur ovulation a lieu a tel moment précis, alors qu'en réalité, elle peut survenir 24 ou 48 heures plus tard ou plus tôt, voire plus. C'est bien d'essayer de viser le bon moment, mais c'est mieux si vous êtes sûre de quand c'est le bon moment! Il est donc préférable d'avoir des relations sexuelles régulières. C'est bon pour votre relation et votre fertilité. Prenez le temps de faire l'amour, sans avoir forcément en tête votre jour et heure d'ovulation, juste pour le plaisir. Et, si possible, ayez des rapports tous les deux ou trois jours.

2. Maintenir un mode de vie sain

Un mode de vie sain et une alimentation variée sont bons pour la fertilité. Si vous ou votre partenaire êtes en surpoids, ou en fort sous-poids, n'hésitez pas à consulter pour vous aider à gagner ou perdre du poids. Parfois, quelques kilos peuvent suffire pour relancer la machine, pas besoin de vous affamer! L'idéal étant, bien sûr, de prendre le temps de faire les choses bien. Votre comportement face au tabac et votre consommation d'alcool jouent un rôle également. En tant que femme, évitez de boire le plus possible, même si, histoire de ne pas vous mettre encore plus la pression, vous avez le droit de boire un petit verre de temps en temps, lors d'un bon repas par exemple. Votre partenaire ne devrait aussi pas boire plus de 2 verres par jour. Quant au tabac, il vaut mieux qu’aucun des deux ne fume.

3. Faire une ligne du temps

Parlez à votre partenaire de la façon dont vous voyez les six prochains mois et quelles sont les différentes étapes à suivre en cas d'échec. Par exemple, si vous décidez d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool et modifiez votre alimentation, définissez une période au cours de laquelle vous souhaitez voir un changement. Décidez également du moment où vous demanderez l'aide d'un médecin. En mettant les choses au clair, vous gagnerez en sérénité.

4. Parler de ses émotions

L'infertilité secondaire n'est pas facile à traiter. Surtout que peu de gens peuvent la comprendre : "Mais vous avez déjà un un bébé!?" Et, comme en cas d'infertilité primaire, être entourée d'amies enceintes n'aide pas à penser à autre chose. Ne restez pas bloquée avec ces sentiments difficiles et parlez-en à votre partenaire, à vos amis ou votre famille. Et si vous continuez à éprouver des difficultés, ou que vos proches ne vous remontent pas le moral - au contraire - vous pouvez consulter un psychologue. Les sentiments négatifs ne sont bien sûr pas l'idéal si vous souhaitez tomber enceinte. Mais ça n'est certainement pas en les refoulant qu'ils s'en iront. Et puis il y a ces "verrous inconscient de la fertilité", ces choses qui peuvent ne pas aider à enfanter naturellement, qu'on ne maitrise pas. Peut-être que vider votre sac pourrait donner un petit coup de pouce...

5. Discuter des options

Il y a des chances qu'après avoir essayé un peu plus longtemps que prévu, vous tombiez enceinte naturellement. Mais certains couples ont besoin d'une aide supplémentaire. Discutez donc de vos options avec votre partenaire, et éventuellement avec votre gynécologue. Et encore plus si vous avez plus de 35 ans. N'attendez pas des années! Pourriez-vous bénéficier d'une aide médicale à la procréation (AMP)? Si rien ne marche, seriez-vous prêts à recourir à un donneur? Certains complémentaires alimentaires peuvent-ils t’aider? L'adoption est-elle une option? Les possibilités sont multiples, et les envisager ensemble, voir jusqu'où vous seriez prêts à aller, peut vous soulager d’un grand poids (et qui dit esprit plus léger, dit fertilité favorisée...). Bonne chance! Suivez Minimi sur Instagram Lire aussi: Beaucoup de femmes n'ont pas un cycle aussi fertile qu'elles le pensent



Dernière mise à jour: avril 2020
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram