Les différents usages du lait maternel (en dehors de l'allaitement)

dossier

Problèmes dermato, rhume, crevasses... le lait maternel aurait plus d'un tour dans son sac, en traitant de nombreuses affections ou en s'intégrant à certains soins. On fait le tour des vertus thérapeutiques de ce qu'on qualifie parfois d'or blanc.

Si les bienfaits du lait maternel sur le plan nutritionnel ne sont plus à prouver, ses vertus pour traiter certaines petites infections, bobos, ou problèmes de peau sont moins connues du grand public. Pourtant, ses propriétés cicatrisantes, hydratantes, anti-infectieuses et antifongiques en font un allié précieux aussi en usage externe. Le lait maternel peut également s'intégrer dans une routine de soins du nouveau-né, de la jeune mère en post-partum... et de toute la famille.

Le lait maternel pour soigner les petits bobos

Si de nombreuses études ont démontré les bienfaits du lait maternel dans un usage topique (local) pour traiter ou prévenir certaines affections, les données actuelles sont encore insuffisantes pour conclure à une nette supériorité, sur le plan médical, du lait humain sur les traitements traditionnellement prescrits, notamment dans certaines affections cutanées ou maladies de la sphère ORL et des muqueuses (conjonctivite, etc.).

La recommandation des usages thérapeutiques du lait maternel décrits ci-dessous reposent davantage sur l'observation de cas cliniques, sur l'expérience des praticiens (sages-femmes, consultantes en lactation) et des mères elles-mêmes. Le lait maternel appliqué en première intention est facile d'accès, ne coûte rien et comporte peu de risques. En résumé, "ça vaut le coup de tenter".

Attention cependant, si votre enfant souffre d'une maladie inflammatoire ou infectieuse de la sphère ORL ou des yeux, vous devez toujours prendre l'avis de votre médecin. Mieux vaut en effet éviter d'utiliser du lait maternel dans certaines situations précisées ci-dessous.

Lavage du nez

En remplacement ou complément du sérum physiologique, vous pouvez laver le nez de bébé avec un peu de votre lait, que vous introduirez dans une pipette entièrement ou partiellement vide. En cas de muqueuse sèche, glissez quelques gouttes à l'entrée du nez de bébé, pour humidifier les muqueuses nasales.

Attention: en cas d'écoulement nasal coloré et de toux persistante, consultez votre médecin.

Crevasses et mamelons douloureux

Lorsque le mamelon est irrité, douloureux et que les crevasses s'installent, votre lait est votre meilleur allié.

  • En cas de crevasses, vous pouvez mettre en place ce qu'on appelle une cicatrisation en milieu humide. Imprégnez des compresses de votre lait, et maintenez-les grâce à des pansements imperméables ou du simple film plastique. Changez la compresse toutes les 4 heures environ (et après chaque tétée).
  • En cas de mamelons irrités et douloureux, ou en prévention, appliquez quelques gouttes de votre lait de fin de tétée sur votre mamelon. Vous utilisez des coussinets d'allaitement et ceux-ci sont imbibés de lait? Ne les changez pas avant qu'ils ne soient secs.

Petits bobos

Sur le même principe que la cicatrisation des mamelons en milieu humide, certaines sages-femmes conseillent d'appliquer du lait maternel sur les cicatrices (en cas d'épisiotomie ou de déchirure) du périnée. Idem pour la cicatrice de césarienne. Et bien sûr, dans la même idée, le lait humain peut aider à soulager et cicatriser les petites plaies (sans gravité) de toute la famille: boutons, piqures, écorchures, coups de soleil, brûlures légères (sans cloque), etc. Pensez-y!

Problèmes de peau

Eczéma, érythème fessier, acné du nouveau-né, croûtes de lait... Un certain nombre de chercheurs se sont penchés sur l'efficacité du lait maternel pour traiter et soigner ces affections courantes et bénignes de la peau. Pour certaines, comme l'eczéma ou l'érythème, la supériorité du lait maternel sur les traitements médicaux traditionnellement prescrits n'a pas (encore) été démontrée... Mais son infériorité non plus! En conséquence, appliquer du lait maternel sur une peau eczémateuse (de bébé ou d'adulte) ou sur un acné du nourrisson peut présenter bien des avantages. Quant aux croûtes de lait, la méthode du lait maternel fait de nombreuses adeptes, si on en croit les témoignages de maman.

Attention: si l'affection cutanée ne diminue pas et semble s'aggraver, stoppez le traitement au lait et consultez un médecin.

Soins du cordon

Dans certaines cultures, l'usage du lait maternel pour les soins du cordon ombilical est largement plébiscité. Les études existantes sur cet usage précis du lait humain ont conclu que ce dernier permettait une chute du cordon significativement plus rapide qu'avec d'autres soins (ou un simple maintien au sec), ainsi qu'une diminution des suintements et saignements au niveau du nombril. Si aujourd'hui, sous nos contrées, on est plutôt dans une politique de "ne rien faire" - laisser le cordon au sec, et c'est tout - vous pouvez toujours appliquer un peu de votre lait maternel, en cas de cicatrisation normale.

Conjonctivite

En néonatalogie, le colostrum - le premier lait de couleur jaune-orange - est fréquemment utilisé pour prévenir la conjonctivite des bébés prématurés, dans certains pays en voie de développement (en Afrique, notamment), en remplacement des antibiotiques. De nombreuses mamans utilisent leur lait pour nettoyer des yeux collés et même traiter la conjonctivite, au moyen de gouttes ou de compresses imbibées de lait. Attention cependant, le risque de surinfection reste présent.

Otite

Comme pour la conjonctivite, le lait maternel est régulièrement vanté pour ses propriétés thérapeutiques en cas d'otite. Si cela ne coûte pas grand chose d'essayer, veillez cependant à ce que l'otite n'ait pas provoqué une perforation du tympan. Mieux vaudra alors s'abstenir, et réserver votre lait pour un autre petit bobo! Certain.e.s disent que le lait humain aurait des vertus hydratantes indéniables, et l'utilisent en savon ou en lotion hydratante. On tente?

Sources:
La Leche League
Journal of Dermatology
Pediatric Dermatology
J Educ Health Promot.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Fact checker: mon lait change-t-il de couleur si mon bébé a le Covid?
Du lait sort de son aisselle: une jeune maman fait le buzz avec une vidéo
Donner du lait maternel en Belgique, c’est possible?

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram