La saison des pollens 2023 a déjà commencé

123-man-neus-verkoudh-ziek-allerg-hooik-03-19.jpg

news

Le Réseau Belge de Surveillance Aérobiologique AirAllergy de Sciensano annonce le début de la saison pollinique avec les premières floraisons des aulnes et des noisetiers. Les températures exceptionnellement douces de ces dernières semaines ont accéléré le développement des "chatons jaunes", chargés en pollen. Résultat : les premières allergies peuvent déjà se faire sentir.

La saison du rhume des foins officiellement de retour ?

Les vagues de pollen se succèdent dans l'air tout au long de l'année (voir le calendrier pollinique du site www.airallergy.be). Mais la plupart des arbres libèrent leurs pollens vers la fin de l'hiver et au printemps. L'aulne et le noisetier sont les premiers à lancer les festivités : ils libèrent des grains de pollen avant même l'apparition de leurs premières feuilles. Le bouleau, considéré comme l'espèce d'arbre la plus allergisante en Belgique, entre généralement dans la danse entre mars et avril. Arrive ensuite la longue saison pollinique des graminées (de mai à juillet), également appelée "saison du rhume des foins". Un Belge sur 10 souffre du rhume des foins.

Voir aussi l'article : Crise climatique : des saisons de pollen plus longues et plus intenses

D'une année à l'autre, des décalages de calendrier de quelques jours à plusieurs semaines peuvent être observés. Les taux annuels de concentration de pollen dans l'atmosphère peuvent également varier. Au moment où les inflorescences sont matures et prêtes à disperser leurs pollens dans l'air, les conditions météorologiques jouent un rôle déterminant dans leur dissémination. Alors que le vent et les températures douces favorisent leur dispersion, le temps pluvieux rabat les pollens au sol, ce qui diminue leur concentration dans l'air.

Voir aussi l'article : Les conseils contre le rhume des foins

Quels sont les symptômes du rhume des foins ou de l'allergie au pollen ?

L'allergie au pollen est une maladie chronique qui doit être diagnostiquée par un médecin. Les symptômes sont facilement confondus avec ceux d'autres maladies (rhumes, etc.) et le diagnostic peut se complexifier en cas de polyallergies (par exemple, allergie à la fois au bouleau et aux graminées) ou d'allergies croisées. Dans ce dernier cas, les personnes allergiques au pollen de bouleau peuvent déjà présenter des symptômes en début d'année en raison des similitudes qui existent entre les différents types de pollen. En effet, l'aulne, le noisetier et le bouleau appartiennent tous à la même famille, à savoir la famille des bouleaux ou Betulaceae.

Les symptômes cliniques de l'allergie au pollen sont très variés : picotements, démangeaisons, larmoiements et rougeurs des yeux, crises d'éternuements, congestion nasale, obstruction des sinus, écoulement nasal, problèmes respiratoires, perte du goût et de l'odorat, démangeaisons au fond de la bouche ou dans la gorge.

Covid-19, allergie au pollen ou simple rhume ?

Les symptômes d'une allergie au pollen sont comparables à ceux d'un rhume ou du Covid-19. Il existe toutefois des différences notables :  

  • Les allergies n'ont pas de période d'incubation. Ainsi, les symptômes apparaissent dès que l'organisme est exposé à une quantité déterminée d'allergènes.
  • Une allergie ne provoque ni fièvre, ni douleurs musculaires.
  • Les symptômes d'une grippe, d'un rhume ou d'une infection au coronavirus ne durent que quelques jours voire une grosse semaine. Les symptômes de l'allergie persistent eux tant que vous êtes exposé aux allergènes, ce qui peut donc durer plusieurs semaines. 

Voir aussi l'article : Nez qui coule : vaut-il mieux se moucher ou renifler ?

Suivez toutes les mises à jour relatives à l'évolution de la saison du rhume des foins via le site www.airallergy.be, via l'application mobile AirAllergy (Android et iOS) ou via le compte Twitter https://twitter.com/airallergy.

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé

Dernière mise à jour: janvier 2023
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram