Comment récupérer entre les réveillons ?

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 10620 visites
123-kerstmis-moe-dronk-170-11.jpg

conseil A Noël, les excès de table peuvent avoir malmené les estomacs et les intestins, même les moins fragiles. Faut-il pour autant se mettre à la diète ou entamer une cure détox express afin d'être à nouveau d'attaque pour le réveillon de la Saint-Sylvestre ?

Voici les conseils pour bien gérer la transition entre les deux réveillons.

Alimentez-vous à votre faim

Inutile d'entreprendre un régime drastique dans le but d'éliminer les excès de Noël et d'anticiper ceux qui vous attendent au Nouvel An. Maintenez les trois repas et les deux en-cas quotidiens : des fruits secs, des laitages, des légumes, du poisson, de la viande maigre.... Ayez tout de même la main légère sur le sel, le sucre, l'huile, les sauces épicées ou à la crème, le beurre et la mayonnaise. Evitez les salaisons.

Equilibrez les quantités

Privilégiez les petites portions et répartissez (équilibrez) les quantités entre les différents repas. Cela facilitera la digestion et préviendra les ballonnements.

Peu de féculents

Limitez les plats de pâtes et le pain, surtout le blanc. Préférez des galettes de riz, des biscottes, du pain suédois, du pain azyme ou du pain noir.

De l'eau, de l'eau et encore de l'eau

Votre organisme a peut-être assimilé ces derniers jours plus d'alcool que de coutume : apéritif, vin chaud, champagne, digestif... Essayez dès lors de faire l'impasse sur les boissons alcoolisées jusqu'au réveillon du Nouvel An. Buvez entre 1 et 1,5 l d'eau plate par jour, ainsi que des jus de fruits frais, des smoothies, des infusions de fruits, du thé léger comme du thé vert riche en antioxydants, ou au fenouil qui facilite la digestion. Les soupes sans ajout de matières grasses, les potages aux orties, aux poireaux, au cresson, au concombre ou au brocoli ont un effet détoxifiant et diurétique.

Les bienfaits des tisanes

Afin de faciliter la digestion et de soulager le foie des toxines dues aux excès de table, consommez des tisanes (artichaut, radis noir, fenouil...).

Attention aux matières grasses

Limitez les plats copieux, gras, riches en sauce, en crème ou... en alcool. Privilégiez les légumes vapeur, les crudités, les salades, les poissons pochés, les viandes blanches, les potages ou la volaille. Evitez les plats mijotés et les aliments frits ou panés.

Les sucreries avec modération

La période de fin d'année est propice à la dégustation de friandises riches en massepain, chocolat, sucre... Faites-vous plaisir, mais modérez vos envies. Comme dessert, privilégiez les fruits (même les fruits secs), les pommes au four, les compotes. Un yaourt allégé ou un smoothie peuvent aussi constituer de bonnes alternatives.

Gare aux excitants

N'abusez pas du chocolat, du café, du thé noir et, comme nous l'avons dit, passez-vous d'alcool pendant ces quelques jours.

Source: Barbara Simon
publié le : 26/12/2016 , mis à jour le 25/12/2016

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: