Orgasme : messieurs, concentrez-vous sur le clitoris

Dernière mise à jour: octobre 2017 | 10824 visites
123-koppel-bed-kus-6-6.jpg

news L’orgasme de la femme est complexe et renvoie à des facteurs physiques et émotionnels très personnels. Néanmoins, parmi les conditions de son accomplissement, la stimulation du clitoris tient une place prépondérante.

De nombreuses études ont été réalisées sur l’orgasme féminin et sur les éléments qui le favorisaient ou le contrariaient. Une équipe américaine (université de l’Indiana) a conduit une nouvelle enquête, réunissant un millier de femmes âgées de 18 à 94 ans, représentatives de la population US. Que peut-on retenir comme résultats les plus significatifs ?

• Moins de 20% des femmes considèrent que la durée de la pénétration joue un rôle clé dans leur plaisir. Autrement dit, 80% estiment qu’un « marathon » n’est pas nécessaire, sachant aussi qu’un rapport trop court (éjaculation prématurée) n’est pas l’idéal non plus.

• L’écrasante majorité des répondantes indique connaître des orgasmes d’une intensité variable.

• Les femmes accordent une grande importance à la composante émotionnelle (intimité, partage, échange, dialogue…), et beaucoup regrettent qu’au fil de la relation, cet aspect soit de plus en plus négligé par leur partenaire.

Les caresses intimes sont plébiscitées, mais pas n’importe lesquelles, et en tout cas pas de manière uniforme, stéréotypée : chaque femme exprime des préférences personnelles (mode, localisation, pression…), que son compagnon ne rencontre pas forcément. Ceci souligne le caractère essentiel du dialogue au sein du couple : il faut savoir (oser ?) parler de sexualité, s’ouvrir à l’autre.

• Et il y a le clitoris, et plus précisément la stimulation clitoridienne. Si 18% des femmes indiquent que la pénétration est suffisante pour atteindre l’orgasme, elles sont 37% à considérer que la stimulation du clitoris pendant le rapport est indispensable, alors que les autres expliquent que si la stimulation clitoridienne n’est pas une exigence absolue, elle renforce néanmoins (fortement) l’orgasme.

Le conseil aux couples : parlez, dialoguez, échangez.

Voir aussi l'article : Orgasme de la femme : comment le stimuler ?

Source: Journal of Sex & Marital Therapy (www.tandfonline.com/loi/usm)
publié le : 06/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: