Exercice physique : un chien, ça change tout

Dernière mise à jour: août 2017 | 5018 visites
123m-hond-riem-7-8.jpg

news La compagnie d’un chien fait une différence importante en termes d’activité physique, et ceci est particulièrement vrai chez les seniors.

Cette association entre la présence d’un chien et le degré d’activité physique a déjà été évoquée. Elle est confirmée par cette équipe anglo-américaine, avec des résultats très significatifs. Des seniors vivant ou non avec un chien ont été recrutés, en tenant compte d’une série de variables personnelles pour que les deux groupes soient comparables (indice de masse corporelle, état de santé, statut socio-économique, lieu de résidence…).

Pendant une semaine, à trois reprises sur une année, ils ont été équipés d’un système d’enregistrement de leurs mouvements (capteur activPAL positionné sur la cuisse), ce qui a permis de déterminer avec une grande précision toute une série de paramètres : temps passé assis (périodes courtes ou prolongées, c’est-à-dire au-delà de 30 minutes), temps debout, temps de marche, rythme de marche (cadence modérée = au moins 100 pas / minute), nombre de pas… Une quantité considérable d’informations, donc. Que dit l’analyse de ces données ? Deux choses, principalement.

• La compagnie d’un chien augmente en moyenne de 22 minutes le temps de marche chaque jour, et ce temps additionnel correspond à 2760 pas quotidiens supplémentaires à une intensité modérée.
• Les propriétaires d'un chien adoptent moins souvent la position assise, mais on ne constate cependant pas de différence significative concernant le temps total de repos.

La différence en termes de temps de marche et de nombre de pas quotidiens est considérable, et explique que les propriétaires d’un chien sont bien plus nombreux (87%) à atteindre les 150 minutes d’activité physique modérée par semaine, alors que les non-propriétaires sont 47% à respecter cette recommandation. Autrement dit, pour les seniors (mais pas seulement !), le chien, c’est tout bénéfice, physique mais aussi pour le bien-être mental.

Source: BMC Public Health (www.biomedcentral.com/bmcpu)
publié le : 27/08/2017 , mis à jour le 26/08/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: