Peut-on manger des coloquintes ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 79399 visites
pompoenen-soorten-170_400_09.jpg

conseil Difficile de s'y retrouver entre citrouilles, potirons ou coloquintes... Lesquels peut-on utiliser pour décorer et lesquels peut-on cuisiner ?

Les potirons, potimarrons, courges de Muscade, citrouilles ou coloquintes appartiennent à la grande famille des cucurbitacées.

La coloquinte est une plante purement décorative, une sorte de courge aux couleurs diverses : crème, jaune, orange, vert foncé, vert plus clair. Elle fait le bonheur des décorateurs en herbe, des fleuristes, des pépiniéristes mais sûrement pas des cuisiniers.

En effet, ingérer des coloquintes n'est pas sans danger pour la santé. La vigilance s'impose, en particulier en présence d'enfants, si vite tentés.

Attention, aussi : dans leur forme sauvage, les cucurbitacées contiennent une toxine naturelle, la cucurbitacine, responsable de l'amertume du légume. Ingérée même à faible dose, elle peut causer une intoxication, avec comme symptômes des vomissements, des coliques et de fortes diarrhées, parfois accompagnées de saignements.

En principe, les variétés de courges cultivées dans nos jardins ne sont pas dangereuses. Toutefois, la toxine peut réapparaître en raison de croisements et de mutations. D'où l'importance d'acheter des graines de bonne qualité, de ne pas réutiliser des graines comme semis, ni évidemment des graines de courges sauvages.

Pour prévenir les risques liés à la pollinisation, et donc les croisements potentiellement nocifs, il faut éviter de cultiver à la fois des coloquintes décoratives et des courges dans le même espace.


Source: B. Simon
publié le : 21/10/2011 , mis à jour le 23/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci