Tabagisme : les femmes ont le cœur très fragile

Dernière mise à jour: juillet 2022

news Les femmes qui fument s’exposent à un risque accru de 25% de souffrir d’une maladie cardiaque par rapport aux hommes fumeurs. Pourquoi ? La réponse n’est pas claire.

Ce constat, publié dans la revue « The Lancet », est le fruit d’une méta-analyse qui a intégré plusieurs dizaines d’études, regroupant au total quelque 2,5 millions de personnes.

Une équipe composée de chercheurs américains (universités du Minnesota et Johns Hopkins) et australiens (université de Sydney) a cherché à évaluer le risque relatif de maladie coronaire selon le sexe, l’évolution du tabagisme, et après ajustement des autres facteurs de risque cardiovasculaire. Il apparaît donc que les fumeuses s’exposent à une probabilité accrue – en moyenne - de 25% de souffrir d’un problème cardiaque lié au tabagisme par rapport aux fumeurs, et ceci à consommation équivalente.
Il est à noter que le risque relatif augmente parallèlement à l’ancienneté du tabagisme : autrement dit, plus longtemps la femme fume, plus le décalage avec les hommes s’accroît. L’explication ? Les auteurs évoquent des différences physiologiques entre les sexes, des manières différentes de fumer, une sensibilité particulière aux substances toxiques du tabac… En tout état de cause, et sachant que le tabagisme féminin est en constante progression, ces résultats donnent encore davantage à réfléchir.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram