La circoncision, une arme contre le sida

Dernière mise à jour: août 2012 | 3953 visites
condoom-170_400_11.jpg

news Les résultats de plusieurs études confirment l’intérêt de la circoncision comme outil de prévention contre le sida. Mais cela ne suffit pas : le préservatif reste indispensable !

Parmi ces travaux, on pointera ceux conduits par Bertrand Auvert, attaché à l’ANRS (Agence nationale française de recherches sur le sida et les hépatites virales), qui a observé, au terme d’un long suivi de population dans une banlieue de Johannesburg, que les hommes circoncis s’exposaient à un risque considérablement plus faible de contracter le virus du sida.

En fait, lorsqu’on croise les données issues d’une série d’études, il apparaît que le risque est diminué d’environ… 60% ! « La généralisation de la circoncision devrait s’inscrire comme une priorité de santé publique » dans les pays les plus exposés, souligne Bertrand Auvert. « Un engagement politique fort est nécessaire. »

Toutefois, ceci ne remet certainement pas en question l’intérêt fondamental du préservatif. « La circoncision est à intégrer comme une aide complémentaire », conclut Bertrand Auvert.


publié le : 07/11/2011 , mis à jour le 28/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci