ad

Connaissez-vous les bienfaits du pissenlit ?

Dernière mise à jour: avril 2017 | 10151 visites
123m-planpaardebloem-11-4.jpg

news Trop souvent considéré comme une mauvaise herbe, le pissenlit présente pourtant de réels bienfaits pour la santé.

Le terme générique de pissenlit regroupe en fait plusieurs espèces de plantes dont les Taraxacum, les véritables pissenlits, pour le dire de cette manière. Il s'agit de l’espèce la plus connue, appréciée en gastronomie et depuis longtemps utilisée en phytothérapie, en aromathérapie et homéopathie.

Le pissenlit est riche en calcium et en fer, ainsi qu'en vitamines C, D et K. Tout peut être consommé : les racines, les fleurs et les feuilles.

Les vertus thérapeutiques du pissenlit sont reconnues de longue date. Son nom provient de ses propriétés diurétiques, favorisant la sécrétion urinaire. Il s'agit d'un diurétique puissant, d'un draineur, d'un dépuratif efficace qui élimine les toxines stockées dans le foie et augmente ainsi la sécrétion de bile nécessaire au bon fonctionnement de l'appareil digestif. Le pissenlit présente également des vertus contre l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et l’urémie.

La plante est utilisée en cure pour conserver un teint laiteux. Riche en provitamines A, il est efficace dans la lutte contre les radicaux libres et c'est ce qui en fait une arme antirides de référence.

Par sa teneur en fibres, le pissenlit est un excellent allié contre la constipation, surtout s'il est consommé cru.

Comment l'utiliser ?

Les feuilles, le coeur de la fleur et les pétales (qui auront été soigneusement rincés) seront appréciés en salade, seule ou composée. Les fleurs de pissenlit font merveille sous forme de confiture, de confit ou de gelée. Certains les transforment en liqueur, une sorte d'élixir de bien-être. Les feuilles et les racines peuvent être servies en tisane. L'effet diurétique est obtenu grâce aux feuilles : il faut compter trois à quatre infusions par jour pour une action dépurative.

Quant à l’huile essentielle de pissenlit, elle recèle des vertus thérapeutiques importantes pour le foie, contre la fatigue, les troubles digestifs, l'excès de cholestérol et la rétention d'eau.

En boisson : trois à cinq gouttes d’huile essentielle versées dans un quart de litre d’eau chaude.

Pour un usage externe : l'huile essentielle de pissenlit sera mélangée à de l’huile de carthame (deux gouttes d’huile essentielle de pissenlit et 125 ml d’huile de carthame). A utiliser comme huile de massage pour atténuer les douleurs provoquées par la goutte, l'arthrose et les accès de rhumatisme. L’alternative au massage consiste à verser huit à dix gouttes d’huile essentielle de pissenlit dans l’eau du bain (chaude), puis de s’y détendre durant une bonne vingtaine de minutes.

Source: Barbara Simon
publié le : 01/04/2017 , mis à jour le 11/04/2017
ad
pub