Comment on devient accro aux chips

Dernière mise à jour: juin 2013

news Des substances chimiques sécrétées par l’organisme produiraient l'envie irrépressible de consommer des aliments (très) gras.

Baptisées « endocannabinoïdes » (ou « cannabinoïdes endogènes »), ces molécules déclencheraient, après avoir mangé de la nourriture grasse, un sentiment de bien-être similaire (encore que « structurellement » très différent, bien sûr) à celui d’une drogue, comme le cannabis. C’est du moins ce qu’explique le Pr Daniele Piomelli, attaché au département de pharmacologie de l’université de Californie. Il indique que ce phénomène conduit, par une sorte d’effet de manque (et d’accoutumance), à des envies irrépressibles de manger à nouveau des aliments gras, comme des frites ou des chips.

Le chercheur évoque la possibilité de mettre au point un médicament qui bloquerait les récepteurs sensibles à ces endocannabinoïdes spécifiques aux graisses, ce qui permettrait de « briser le cercle vicieux des envies d’aliments gras ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram