ad

La méditation transcendantale contre la crise cardiaque

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 4552 visites
man-medit-170_400_08.jpg

news La technique permettrait de diminuer de 47% le risque d’infarctus, mortel ou non, chez des patients cardiaques sous traitement « classique ».

Les résultats de cette étude, conduite aux Etats-Unis, sont commentés par la revue médicale Le Généraliste. Deux cents patients des deux sexes, d’une moyenne d’âge de 59 ans et souffrant d’un rétrécissement des artères coronaires, ont été suivis durant une période de neuf ans.

La moitié d’entre eux a pratiqué les techniques de relaxation définies par la méditation transcendantale, alors que les autres ont suivi des sessions d’information sur les – indéniables - bienfaits, pour le cœur, d’une meilleure hygiène alimentaire et de la pratique d’une activité physique.

Résultat (publié dans la revue « Archives of Internal Medicine ») : les cas d’infarctus observés dans le groupe « méditation » ont été sensiblement moins nombreux. Il faut noter que tous les participants suivaient déjà un traitement « classique » (médicaments anti-cholestérol, antihypertenseurs…). Selon le Pr Theodore Kotchen (université du Wisconsin), co-auteur de cette étude, « la méditation doit être considérée comme un complément et non comme un substitut aux traitements médicamenteux prescrits pour les maladies cardiovasculaires ».


publié le : 16/09/2011 , mis à jour le 22/01/2013
ad
pub