L’odorat du chien distingue les « vrais » jumeaux

Dernière mise à jour: janvier 2013

news Les qualités exceptionnelles de l’odorat canin viennent d’être démontrées une fois de plus : il est capable de différencier des « vrais » jumeaux.

Les « vrais » jumeaux (monozygotes) partagent une génétique tellement proche que même les tests ADN les plus pointus rencontrent d’énormes difficultés à distinguer un individu de l’autre. Pour le chien, pas de problème, et ceci grâce à son odorat exceptionnel.

Dans un article publié par la revue PLoS One, des chercheurs de l’université de Prague détaillent les résultats spectaculaires d’une expérience conduite avec des chiens policiers.

Les spécialistes ont demandé à quatre jumeaux – deux « vrais » et deux « faux » (dizygotes) – de gratter, à l’aide d’une tige de coton, l’intérieur de la joue afin de prélever de l’ADN. Les échantillons ont été placés dans des bocaux en verre. Dix bergers allemands, appartenant à la police tchèque, sont alors entrés en action. A tour de rôle, chacun d’entre eux a reniflé un bocal contenant le prélèvement effectué sur un « vrai » jumeau, avec mission d’identifier le bocal correspondant parmi les trois restants.

Résultat : aucun des chiens ne s’est trompé ! L’expérience a été renouvelée à douze reprises, en diversifiant les tests, et permet aux chercheurs d’affirmer que les chiens distinguent sans équivoque chacun des « vrais » et des « faux » jumeaux. Ajoutons que les « vrais » jumeaux qui ont participé à cette étude vivent sous le même toit, et partagent les mêmes habitudes de vie, notamment sur le plan alimentaire. Impossible de savoir ce que les chiens ont « senti » comme différence ou comme ressemblance, mais le fait est là.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram