La dépression détectée dans le sang ?

Dernière mise à jour: novembre 2013

news Des chercheurs japonais ont mis au point un test sanguin qui permettrait de déceler dans le sang un état (pré)dépressif.

Cette approche, développée par les laboratoires Human Metabolome Technologies (HMT) en collaboration avec l’université Keio, repose sur la mesure du taux d’acide phosphorique, qui tendrait à être plus faible chez les patients dépressifs. L’idée consiste à intégrer cette évaluation dans le cadre des bilans de santé périodiques, afin de poser – le cas échéant – un diagnostic précoce de (pré)dépression, et de pouvoir agir très rapidement.

Les chercheurs ont procédé à des tests sur un groupe de 66 sujets, dépressifs ou non. Ils ont vu juste dans 82% des cas, ainsi que le rapporte la presse nippone. Ce test a été présenté officiellement lors d’un congrès, organisé à Tokyo, de la Société japonaise de psychiatrie biologique. La société HTM indique que des essais cliniques à plus large échelle doivent être lancés, mais espère pouvoir mettre son test à la disposition du corps médical d’ici deux ans.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram