ad

Bébés qui pleurent beaucoup, enfants plus agressifs ?

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 5179 visites
baby-huilen-400_170_07.jpg

news Les bébés qui pleurent de manière excessive et persistante seraient plus susceptibles de développer des troubles du comportement plus tard dans l’enfance.

Une équipe germano-suisse a procédé à une méta-analyse regroupant vingt-deux études réalisées sur 16.000 enfants. Il s’est avéré que les bébés à pleurs excessifs étaient sensiblement plus susceptibles de développer, plus tard, un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) et de l’agressivité (par une « externalisation » de leurs problèmes via un comportement agressif ou des crises de colère).

Les familles à problèmes multiples


Les chercheurs des universités de Bâle (Suisse) et de Bochum (Allemagne) précisent toutefois que les résultats les plus alarmants ont été identifiés chez des enfants évoluant dans des « familles à problèmes multiples », ce qui ajoute donc des facteurs extérieurs au seul comportement du bébé durant sa première année de vie. Les études retenues pour cette analyse reposaient sur des données collectées lors d’entrevues avec les parents, via des questionnaires, ainsi que dans le cadre d'observations cliniques.

Les spécialistes soulignent l’importance d’une intervention précoce chez les enfants qui, bébés, ont manifesté des pleurs incessants, en particulier s’ils évoluent dans des familles rencontrant des difficultés relationnelles, socio-économiques…

Source: Archives of Disease in Childhood (http://adc.bmj.com)
publié le : 14/07/2011 , mis à jour le 19/12/2013
ad
pub