Ostéoporose et diphosphonates : risque de cancer de l’œsophage ?

Dernière mise à jour: avril 2014 | 5329 visites
pillen-wit-170_400_05.jpg

news Des données concernant un risque possible de cancer de l’œsophage avec les diphosphonates ont été publiées récemment. Qu’en est-il ?

Le Centre belge d’information pharmacothérapeutique (CBIP) a consacré un article à cette problématique dans sa revue Folia Pharmacotherapeutica.

Question : que sait-on actuellement d’un lien éventuel entre les diphosphonates – utilisés dans le traitement de l’ostéoporose – et le cancer de l’œsophage ?

• D’abord, note le CBIP, les diphosphonates peuvent provoquer une œsophagite, et celle-ci peut entraîner un cancer de l’œsophage.
• Ensuite, dans les cas rapportés entre autres aux Etats-Unis, un certain nombre de patients sous diphosphonates qui ont développé un cancer de l’œsophage présentaient un risque connu (œsophage de Barrett).
• Enfin, deux études internationales d’envergure conduites sur le sujet ont débouché sur des résultats divergents.

Qu’en déduit le CBIP ? « Il n’est pas possible actuellement de tirer une conclusion. Dans l’attente de données complémentaires, il semble conseillé que les patients qui prennent un diphosphonate contactent leur médecin en cas d’apparition de troubles de la déglutition ou de douleur rétrosternale. Il est aussi conseillé de ne pas utiliser des diphosphonates chez les patients ayant un œsophage de Barrett. Afin d’éviter les lésions œsophagiennes, il est préférable de prendre des formes orales de diphosphonates avec au moins 100 ml d’eau (non gazeuse), d’attendre une heure ou d’avoir pris de la nourriture avant de se coucher, et d’éviter de sucer ou de mâcher les tablettes ».


publié le : 21/06/2011 , mis à jour le 04/04/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci