Maladie de Parkinson : une avancée considérable

Dernière mise à jour: avril 2014 | 5856 visites
anat-hers-parkins-170_400_03.jpg

news Au terme de vingt ans de recherches, des spécialistes américains ont mis au point une thérapie génique qui a donné des résultats spectaculaires dans la prise en charge des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Cette technique pourrait s’appliquer à tout autre trouble neurologique, affirment ces spécialistes, attachés au New York Presbyterian Hospital et à l’Université de l’Ohio.

Dans la maladie de Parkinson, les patients perdent de nombreuses cellules du cerveau produisant de la dopamine, mais ils accusent aussi une réduction substantielle de l’activité d’un neurotransmetteur crucial, appelé GABA. Cela provoque un dysfonctionnement dans les circuits du cerveau, aboutissant à de lourdes difficultés de coordination des mouvements.

Les chercheurs américains ont développé une approche qui permet, par le recours à la thérapie génique, de compenser ces déficits.
Ils expliquent que cette technique a conduit à « une réduction significative des symptômes moteurs de la maladie de Parkinson, dont les tremblements, la rigidité des membres et la difficulté à initier les mouvements ». Des recherches complémentaires sont encore nécessaires afin de « standardiser » la méthode.

Source: The Lancet Neurology (www.thelancet.com/journals/)
publié le : 18/06/2011 , mis à jour le 08/04/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci