Les sourires forcés mauvais pour la santé

Dernière mise à jour: mars 2016 | 3715 visites
tek-lach-170_400_04.jpg

news Des chercheurs américains se sont intéressés à la manière dont l’obligation d’afficher de la bonne humeur dans le cadre de ses activités professionnelles pouvait influer sur la santé. Résultat : ce n’est pas bon du tout.

Cette étude a porté sur un groupe de chauffeurs de bus, contraints à longueur de journée de se forcer à sourire, de rester polis avec les usagers, et de faire preuve de diplomatie. Les chercheurs ont comparé les répercussions d’une bonne humeur « obligée », par rapport à celle, sincère, qui accompagne des pensées positives. Résultat : un impact (très) négatif de la bonne humeur forcée, qui engendre d’ailleurs une importante baisse de productivité.

Le sourire de façade agit notablement sur l’humeur et déconcentre l’individu, surtout s’il s’agit d’une femme. Selon le Pr Brent Scott, spécialiste en management à l’Université du Michigan, ceci s’explique par le fait que « les femmes ayant davantage tendance à extérioriser leurs émotions, cela rend l’effort encore plus difficile ». Plus une personne doit forcer le sourire tout en masquant des pensées négatives, plus son humeur se dégrade, avec à terme des risques de stress chronique, voire de dépression.

Source: Academy of Management Journal (http://aom.org/amj)
publié le : 27/04/2011 , mis à jour le 02/03/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci