ad

Comment les seniors compensent leurs déficits au volant

Dernière mise à jour: février 2016 | 4109 visites
ouder-autorijden-170_400-04.jpg

news Une étude espagnole indique que les personnes âgées acquièrent des habitudes de conduite qui compensent leur moindre habileté au volant.

Cette étude analyse les risques que suppose le rapport entre conduite automobile et vieillissement. Elle confirme que l’habileté au volant diminue avec l’âge. Toutefois, pour compenser ces déficits, les seniors adoptent un comportement bien plus prudent : ils accélèrent moins vivement, ils ne doublent pas de manière téméraire, alors qu’ils évitent de consommer de l’alcool lorsqu’ils vont prendre le volant. Les chercheurs avertissent néanmoins que même si le taux d’accident est inférieur parmi les seniors, ceux-ci, en raison de leur plus grande vulnérabilité, souffrent de dommages corporels plus sévères. Néanmoins, « conduire à ces âges-là ne paraît pas supposer pour l’automobiliste un risque significatif de décès en comparaison avec d’autres causes ».

Des études antérieures ont par ailleurs démontré que la poursuite de la conduite automobile à un âge avancé favorisait l’estime de soi et l’autonomie.

Source: Revista española de geriatria y de gerontologia (www.elsevier.es/es-revista-)
publié le : 09/05/2011 , mis à jour le 09/02/2016
ad
pub