ad

Comment combattre les odeurs corporelles

Dernière mise à jour: avril 2011 | 19078 visites

news Certaines personnes présentent par nature une forte et parfois désagréable odeur corporelle. Dans le jargon médical, ce type d'affection porte le nom de bromhidrose. Il n'y a généralement aucun rapport avec une mauvaise hygiène, mais cela serait plutôt lié à une transpiration excessive. La transpiration n'a pas d'odeur mais elle en attrape lors de la transformation des bactéries de la peau en acides gras. Les parties du corps qui dégagent l'odeur la plus prononcée sont celles où la transpiration ne s'évapore pas facilement, comme les aisselles, les pieds et l'aine.

Voici quelques conseils pour combattre ces odeurs corporelles.

1. Lavez-vous quotidiennement avec un savon doux. Rincez les restes de savon et essuyez-vous bien. Essuyez surtout bien la peau entre les doigts de pied.
2. Epilez vos aisselles.
3. Portez des chaussures, des chaussettes et des vêtements en matériaux naturels et qui laissent passer la transpiration.
4. Changez régulièrement de vêtements, ne portez surtout pas les vêtements que vous avez mis la veille.
5. Idem pour les chaussures. Alternez vos paires. Cela permettra à des chaussures humides d'avoir le temps de sécher.
6. Si besoin, changez de chaussettes durant la journée.
7. Marchez le plus souvent possible pieds nus.
8. Utilisez un déodorant qui n'irrite pas la peau et appliquez-le sur une peau sèche.
9. Si vous transpirez vraiment de manière démesurée, contactez votre médecin traitant ou un dermatologue. Il pourra toujours vous prescrire des produits plus forts à base de chlorure d'aluminium. Ils doivent être appliqués le soir au niveau des aisselles et des endroits où la transpiration est extrême.
10. Contactez un médecin si:
- vous avez des éruptions cutanées
- vous souffrez de pertes anales et vaginales
- si vous vous mettez soudainement à transpirer de manière excessive
- si votre transpiration change clairement d'odeur et dégage celle du poisson, de l'ammoniaque ou des fruits… Cela pourrait indiquer une autre affection comme un dysfonctionnement du métabolisme, une mycose, le diabète…

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub