Diabète : le mystère des patients qui échappent aux complications

Dernière mise à jour: janvier 2014

news Entre 10 et 15% des diabétiques échappent aux complications potentiellement gravissimes auxquelles leur maladie les expose. Comment expliquer cette « protection » ? Mystère… pour le moment.

Des chercheurs suédois (université de Lund) ont conduit des recherches sur quelque 12.000 patients diabétiques. L’écrasante majorité présentait à des degrés divers des complications liées au diabète (atteintes rénales, oculaires, cardiovasculaires…). Mais entre 10 et 15% ne souffrent d’aucun de ces troubles.

Et il apparaît que le cap des 30 ans de maladie constitue un moment-clé : après cette période, et pour autant que les complications ne se soient pas encore manifestées, le patient peut considérer que le risque décroît progressivement et sensiblement.

D’une manière générale, indiquent les auteurs, deux tiers des patients diabétiques depuis plus de 50 ans et exempts de complications ont toutes les chances d’y échapper. La question consiste à présent à expliquer ce phénomène.

Une étude approfondie va tenter d’apporter une réponse convaincante, après évaluation du mode de vie, prélèvements sanguins et tests génétiques, tant auprès des diabétiques « protégés » que des patients qui ont souffert très tôt de complications. L’intention consiste évidemment à développer des approches thérapeutiques potentiellement révolutionnaires.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram