Premiers secours en cas d'accident

Dernière mise à jour: mars 2011

news Si vous êtes témoin d’un accident qui implique des blessés, il faut garder à l’esprit qu’une aide de première instance pour porter secours se déroule toujours en 4 phases.

1• Veillez toujours à assurer votre propre sécurité ainsi que celle des victimes et des personnes qui sont à proximité. Cela signifie en cas d’accident sur la voie publique qu’il faut toujours garer votre véhicule sur le côté, d’allumer vos feux de détresse et de porter votre gilet jaune fluorescent ; N’oubliez pas de placer le triangle à bonne distance. Attention à ne jamais traverser une autoroute ou voie rapide à pied. Si possible, éteignez le moteur du véhicule accidenté sans pour autant mettre votre vie ou celle des autres en danger. Evitez que quelqu’un ne fume à proximité du véhicule accidenté.

2• Evaluez comme vous le pouvez l’état de la victime en contrôlant par exemple si elle est consciente ou pas. Comment ? Parlez-lui en lui posant une question simple comme : comment vous appelez-vous ? Avez-vous mal ? Secouez prudemment l’épaule de la victime. Si le blessé ne réagit pas, considérez qu’il a perdu connaissance. Essayez sans le bouger de libérer ses voies respiratoires (ouvrez ses vêtements), vérifiez la respiration durant maximum 10 seconde en regardant la victime respirer, en écoutant ou en sentant le torse. Regardez si la poitrine se soulève.

3• Appelez les services d’urgence 112 ou 100 en précisant ce qui s’est passé, l’endroit où les secours doivent se rendre, le nombre de blessés et leur état (selon ce que vous pouvez en juger). Ne paniquez pas et répondez intelligiblement à leurs questions via téléphone. L’appel est gratuit même si elle donné depuis un gsm. 4/Par la suite, retourné auprès de la victime jusqu’à ce que les secours arrive. Si la victime est consciente, essayez de la rassurer et parlez-lui afin qu’elle ne sombre pas dans le coma. Contrôler régulièrement la respiration de la victime. S’il s’agit d’un accident de moto, surtout ne déplacez pas la victime ou n’essayez pas de lui retirer le casque. Ne donner pas à boire ni à manger au blessé.

Source: La Croix Rouge.
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram