ad

J'ai fait un infarctus, quel type de sport puis-je encore pratiquer?

Dernière mise à jour: janvier 2011 | 13903 visites
hartaanv-170_01.jpg

news L'activité physique demeure tolérée et même conseillée après un accident cardiaque d'une certaine gravité, du genre d'un infarctus du myocarde, dans la mesure où elle permet de diminuer le danger de récidive ou de complications. On appelle cela la "prévention secondaire". L'activité physique fait d'ailleurs partie du processus de revalidation dans les six mois qui suivent un infarctus du myocarde. La meilleure approche est de participer à des sessions organisées par un centre de revalidation cardiaque reconnu par l'INAMI et sous la surveillance d'une équipe médicale composée de kinésithérapeutes. Diverses études ont ainsi montré une diminution de 20 à 25% du taux de mortalité lié à des problèmes cardiovasculaires. Après la période indiquée de revalidation, il est même conseillé de continuer à bouger, éventuellement en participant aux activités des associations de patients cardiaques, où l'activité physique est stimulée en douceur, sans la moindre contrainte de résultats. Les sessions sont organisées par une équipe de moniteurs spécialisés sous l'œil d'un médecin ou cardiologue. Les programmes d'exercices constituent un prolongement de la revalidation effectuée à l'hôpital.


publié le : 23/02/2011
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub