Canicule et sommeil du tout-petit : comment faire dormir bébé quand il fait chaud ?

Dernière mise à jour: juillet 2022

dossier

Comment gérer au mieux le sommeil de bébé quand il fait très chaud ? Virginie Lahaille, consultante spécialiste du sommeil bébé et enfants à Mon bébé fait ses nuits, nous donne quelques précieux conseils. 

"Le bébé fait partie des populations particulièrement fragiles, comme les personnes âgées, en cas de canicule. Pour le protéger du risque de déshydratation, et faire en sorte qu'il soit dans les meilleures conditions pour dormir, il est important d’appliquer différents gestes de prévention en cas de fortes chaleurs. 

A sa naissance, le système de régulation thermique du nouveau-né n’est pas fonctionnel, son organisme ne peut donc pas bien réguler sa température corporelle. De plus sa peau, barrière entre son corps et l'extérieur, est très fine et sa surface cutanée proportionnellement très élevée par rapport à celle de l’adulte.

Jusqu’à ses deux ans, et plus encore les deux premiers mois de sa vie, le bébé est donc très sensible aux variations de température : il se refroidit vite et a rapidement chaud. En période de fortes chaleurs, s’il reste trop longtemps dans un endroit chaud et peu aéré, il transpire moins et son organisme peine à évacuer la chaleur. C’est l’hyperthermie ou "coup de chaleur" : sa température s’élève, il est rouge, pleure, sa peau est chaude et sèche, il ne transpire plus. Le corps du nourrisson contenant beaucoup d’eau (70 à 80 % de son poids contre seulement 60 % chez l'adulte), la déshydratation peut alors vite survenir.

Voir aussi l'article : Bébé ne fait pas ses nuits : il ne faut pas s’inquiéter trop vite

Evitez les sorties aux heures les plus chaudes

123-baby-zon-vakantie-zee-05-18.jpg
Idéalement, un nouveau-né ne sort pas lorsqu’il fait plus de 26-27 °C. Il est bien chez lui, au calme, à faire connaissance avec son environnement et ses parents. Avant plusieurs semaines, il n’y a aucune nécessité pour lui d'être dehors.

Je conseille de rester au frais avec le bébé à la maison aux heures les plus chaudes, c'est-à-dire entre 11 et 18 heures. Il faut installer le nouveau-né dans la pièce la plus fraîche.

En revanche, les sorties peuvent être nécessaires pour vous. Dans ce cas, il faut aménager les sorties au mieux.

Voir aussi l'article : 8 conseils pour mieux supporter la chaleur

Evitez le portage, privilégiez la poussette

En landau ou en poussette, roulez capote demi fermée pour le protéger du soleil, mais vérifiez souvent la température intérieure, car cela peut vite devenir une vraie fournaise.

Privilégiez la position face à vous pour être en contact visuel et surveiller l'état de bébé très régulièrement. Vous verrez aussi s’il a le soleil directement sur lui. Pensez à rouler sur le trottoir à l’ombre quand c'est possible.

Évitez de transporter votre bébé en écharpe de portage pendant les fortes chaleurs. En effet, lovés contre leur parent, les bébés seraient plus fréquemment sujets à des coups de chaleur, liés à la surchauffe par manque d'air circulant. En poussette, l'air circule davantage, et il n'y a pas de transfert thermique entre le corps du porteur et le corps du bébé.

Voir aussi l'article : Bébé à ado : combien d’heures de sommeil pour un enfant ?

Rafraichissez et hydratez bébé

123-baby-zwemmen-12-18.png

Comment rafraîchir bébé ?

  • Le brumisateur peut être très utile en promenade, avec quelques précautions toutefois : faites attention à ce qu'il ne soit pas froid, mais plutôt à température ambiante, et on ne vaporise que sur les membres de bébé, pas sur le visage, sinon il y a un effet de surprise qui n'est pas confortable pour lui. Vous pouvez aussi le vaporiser en hauteur, pour que les particules d'eau retombent doucement et de façon plus étendue.

  • En période de canicule, il est possible d’abaisser de quelques petits degrés le bain de bébé afin de le rafraîchir. 35°C, c’est parfait, en dessous bébé risquerait d’avoir froid. N'hésitez pas à multiplier les petites baignades au cours de la journée, en veillant toutefois à bien essuyer votre tout-petit à la sortie.

Peut-on donner de l'eau à son bébé ?

Parce que la déshydratation est vite arrivée chez un bébé et qu’il n’est pas encore capable d’exprimer sa soif, en période de fortes chaleurs le parent doit être “pro-actif” en matière d’hydratation.

  • Avant 6 mois, il ne faut pas donner de l'eau à son bébé, en plus des tétées au sein ou au biberon. D'une part cela peut faire baisser la lactation en cas d'allaitement, et d'autre part, cela peut interférer avec les besoins nutritifs du nourrisson et, dans le pire des cas, causer un déséquilibre électrolytique (trop d'eau et donc perte de sodium et potassium).

  • En revanche, vous pouvez proposer plus souvent des tétées ou biberons à bébé. Composé à 88% d’eau, le lait maternel suffit à combler ses besoins hydriques pour peu que bébé tète très régulièrement - même peu de temps - tout en long de la journée. Si bébé est nourri au biberon avec du lait en poudre, veillez à ne pas diluer le lait davantage avec de l'eau. Vous devez toujours respecter le bon dosage poudre/eau.

  • Si bébé vomit, a de la fièvre ou de la diarrhée, vous pouvez lui donner des solutés de réhydratation. En cas de doute, consultez votre médecin.

En résumé, quand il fait chaud, on oublie les biberons d'eau si bébé a moins de 6 mois. Le mot d'ordre c'est plus de lait, au sein ou au biberon.

  • Après 6 mois, vous pouvez proposer de l'eau à bébé en petites quantités, mais le lait doit rester l'aliment principal.

Voir aussi l'article : Chaleur : ce qu'il faut donner à boire à un bébé

Habillez léger

123-baby-autostoel-04-16.jpg
En période de canicule, on allège la tenue du bébé. Au-delà de 28°C, une seule couche de vêtement suffit.

Privilégiez les coupes simples dans des tons clairs (blanc, beige, couleur pastel) et des matières naturelles telles que le coton, le lin ou le bambou. La fibre textile de bambou est particulièrement intéressante l’été : dotée naturellement de propriétés antibactériennes, elle est aussi absorbante tout en laissant la peau de bébé respirer.

Lors des chaudes nuits d’été, bébé peut se passer de la turbulette, si celle-ci est épaisse. En revanche, mieux vaut éviter de le laisser dormir en couche, il pourrait vite se refroidir si la température nocturne venait à diminuer. Comme bébé bouge peu quand il dort, son corps produit moins de chaleur.

Il existe des gigoteuses en gaze de coton très fines, adaptées aux fortes chaleur. Sinon, un pyjama en coton léger ou un body lui permettront de ne pas se refroidir, tout en absorbant la transpiration.

Attention lors des sorties : pour les passages dans les lieux climatisés (voiture, supermarché, etc.), prévoyez toujours un petit gilet ou une couverture en lange pour garder bébé au chaud.

Voir aussi l'article : Erythème fessier : comment soulager bébé ?

Après 24 mois, investissez dans un oreiller rafraichissant

C’est bien connu, grosses chaleurs et sommeil ne font pas bon ménage. La canicule qui perdure depuis des jours nous empêche de dormir correctement, les nuits trop chaudes ne permettent pas un sommeil réparateur. L’endormissement se déclenche lorsque la température du cerveau baisse d’un degré. Un oreiller rafraichissant peut être une bonne solution, dès lors que l'enfant est assez grand pour dormir avec un oreiller, soit à partir de deux ans environ. Mais comment ça marche ?

L’oreiller agit comme un échangeur thermique. Il suffit de le remplir d’eau grâce au petit entonnoir spécialement adapté à cet usage. Au contact de l’eau, la mousse se transforme en gel pour rendre l’oreiller moelleux et confortable. Il n’y a aucune sensation de flottement, la tête reste stable. L’oreiller agit comme un échangeur thermique, absorbant l’excès de chaleur. On peut aussi placer l’oreiller dans le réfrigérateur pendant 30 minutes, si l’on souhaite une sensation de fraîcheur renforcée. L’oreiller s’utilise aussi sur les jambes, les épaules, le ventre… partout où la sensation de froid peut soulager et diminuer la fière en cas de douleur dentaire, otite, etc."

Voir aussi l'article : Déshydratation chez l'enfant : les symptômes d'alerte

Virginie Lahaille est maman de deux enfants. Consultante en sommeil du bébé, elle a créé Mon Bébé Fait Ses Nuits, pour accompagner parents et enfants dans l’amélioration de leur sommeil. Vous pouvez la contacter via son site: www.monbébéfaitsesnuits.fr

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram