Fibromyalgie : une déficience des petites fibres nerveuses confirmée ?

Dernière mise à jour: mai 2022
unsplash_nek_rug_pijn_kine_fibro.jpg

news

Une étude de grande ampleur s’est penchée sur la fréquence de l’altération des petites fibres nerveuses qui expliquerait au moins en partie la fibromyalgie. 

La fibromyalgie est une maladie difficile à comprendre car elle comporte un ensemble de symptômes chroniques hétérogènes comme des douleurs et raideurs dans tout le corps, de la fatigue, une anxiété, des maux de tête, des troubles du sommeil, des difficultés de concentration, une hypersensibilité au chaud et au froid. Si la fibromyalgie a été reconnue par l’OMS comme une douleur chronique généralisée, « A ce jour, il n’existe pas de lésion organique ou de biomarqueur biologique qui permette d’objectiver un diagnostic de fibromyalgie. Les critères utilisés sont donc fondés sur les symptômes. » selon l’Inserm. C'est ce qui rend son diagnostic si compliqué.

Voir aussi l'article : Témoignage sur la fibromyalgie : « La vraie souffrance ne se voit pas »

Lien entre fibromyalgie et petites fibres

Concernant les causes de la pathologie, les spécialistes avancent plusieurs facteurs psychologiques, sociaux, et biologiques. Parmi ces derniers, on retrouve l’hypothèse d’une atteinte de petites fibres nerveuses. Ce lien entre les douleurs neuropathiques (c’est à dire d’origine nerveuse) caractéristiques de la fibromyalgie et l’altération des petites fibres du système nerveux somatique (qui permet la perception et les mouvements volontaires) et autonome (qui permet les mouvements automatiques) a été démontré dans de nombreuses études. Mais jusqu’à présent, on ne savait pas à quelle fréquence cette altération avait lieu chez les patients fibromyalgiques.

Voir aussi l'article : Qu'est-ce que la fibromyalgie et comment la traiter ?

Une altération des fibres chez près de 50% des patients fibromyalgiques

C’est ce qu’a cherché à savoir une méta-analyse (revue d’un certain nombre d’études) dont les résultats viennent d’être publiés dans la revue Diagnostics. Sur 360 articles recensés par les chercheurs, 20 ont été inclus dans la méta-analyse, impliquant 903 patients atteints de fibromyalgie. Les résultats ont montré une déficience des fibres somatiques chez 49% des patients, et une déficience des fibres autonomes chez 45% des patients.

Malgré cette importante prévalence, les chercheurs nuancent ces résultats : « Notre étude montre qu'une proportion considérable de patients atteints de fibromyalgie ont une déficience somatique et autonome des petites fibres, telle qu'évaluée par des tests approfondis sur les petites fibres. Néanmoins, l'hétérogénéité et les incohérences entre les études remettent en question le rôle exact de la déficience des petites fibres dans les symptômes de la fibromyalgie. »

Voir aussi l'article : Fatigue chronique : le rôle clé de l’inflammation

Sources : 
www.mdpi.com (Diagnostics)
www.inserm.fr

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé
En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram