Vous aimez plaire aux autres ? Voici les caractéristiques d'un people pleaser

Dernière mise à jour: mars 2022
Dans cet article
Vous aimez plaire aux autres ? Voici les caractéristiques d'un people pleaser

dossier

Plaire aux gens ne se limite pas à être amical. Une personne qui aime les gens ou "people pleaser" adaptera ses paroles et son comportement en fonction des sentiments ou des réactions d'autrui. Mais ce besoin de plaire aux gens peut être nuisible pour vous-même et vos relations.

Caractéristiques d'un "people pleaser"

123-koppel-lach-happy-koffie-03-19.jpg
  • Vous avez une faible estime de vous-même et vous tirez votre valeur de l'approbation des autres.
  • Vous avez besoin que les autres vous apprécient et vous avez peur du rejet. Cela se traduit souvent par un comportement spécifique qui plaît aux gens.
  • Il vous est difficile de dire "non", même si vous n'avez pas vraiment le temps ou l'envie d'aider. Vous placez les besoins des autres avant les vôtres et, ce faisant, vous dépassez parfois vos limites.
  • Vous vous excusez, même lorsque vous n'êtes pas à blâmer.
  • Vous êtes prompt à être d'accord avec quelqu'un, même si vous ne le pensez pas vraiment. Accepter semble souvent être un moyen sûr d'obtenir une approbation.
  • Vous luttez contre l'authenticité. Les personnes qui font plaisir ont souvent plus de mal à reconnaître ce qu'elles ressentent vraiment. Lorsque vous continuez à mettre vos propres besoins de côté, il devient plus difficile de les identifier.
  • Vous êtes une personne généreuse, qui espère que les gens vous donneront l'affection et l'amour que vous désirez en retour.
  • Vous avez peu de temps pour vous. Vous passez presque tout votre temps libre en fonction des autres.
  • Les disputes et les conflits vous perturbent. Lorsque quelqu'un se met en colère, cela signifie pour vous que vous n'avez pas réussi à le rendre heureux. Vous éviterez donc le conflit à tout prix en vous excusant ou en faisant quelque chose d'autre qui, selon vous, rendra quelqu'un heureux.

Voir aussi l'article : Troubles de la personnalité : quels types et quels symptômes ?

Comment expliquer ce besoin de plaire ?

Il n'existe pas de cause unique sous-jacente au fait de vouloir plaire aux gens, mais ce comportement trouve souvent son origine dans le passé :

Traumatisme dans le passé : Parfois, le comportement de complaisance envers les gens apparaît comme une réaction à la peur causée par un traumatisme. Si vous avez subi un traumatisme, tel qu'un abus, il se peut que vous ne vous soyez pas senti suffisamment en sécurité à un moment donné pour maintenir certaines limites. Vous avez peut-être appris qu'il était plus sûr de faire ce que les autres voulaient et de répondre à leurs besoins en premier. En plaisantant par exemple, vous vous êtes rendu sympathique, et donc en sécurité.

Relations passées : Vous avez peut-être eu un parent dont l'amour était conditionnel. Vous deviez gagner son amour et l'affection de ce parent. Il se peut aussi que le parent n'ait pas été disponible sur le plan affectif, ce qui a fait naître en vous la peur du rejet ou de l'échec. Un ancien partenaire peut également vous avoir rejeté sous forme de punition et de critique par ce que vous aviez fait quelque chose qui ne lui plaisait pas. Pour éviter cela, vous avez appris à toujours faire ce que cette personne voulait.


Voir aussi l'article : En couple avec un narcissique : les signes qui ne trompent pas

Comment arrêter de chercher à plaire à tout prix ?

Faire plaisir aux gens peut finalement conduire à la frustration, qui se traduit souvent par un comportement passif-agressif. Certaines personnes vont profiter de vous, vous manipuler ou vous maltraiter émotionnellement. De plus, si vous vous chargez de plus de choses que vous ne pouvez en gérer et que vous ne parvenez donc pas à accomplir vos propres tâches, il y a de fortes chances que vous souffriez de stress et d'épuisement. Il est donc important de s'attaquer à votre comportement :

  • Essayez de vous faire passer en premier. Donner la priorité à ses propres besoins n'est pas égoïste, c'est sain. Cela peut signifier prendre la parole lors d'une réunion de travail, être à l'aise avec ses propres émotions et demander ce dont on a besoin dans une relation.
  • Apprenez à fixer des limites. Lorsque quelqu'un vous demande de l'aide, arrêtez-vous et réfléchissez à vos sentiments : est-ce quelque chose que vous voulez faire ou que vous redoutez de faire ? Demandez-vous également si vous avez le temps de répondre d'abord à vos propres besoins. 
  • Attendez que quelqu'un vous demande explicitement de l'aide. Souvent, il suffit d'écouter quelqu'un, plutôt que d'essayer d'apporter une solution immédiatement.
  • Parlez à un thérapeute. Il n'est pas toujours facile de se défaire de vieux schémas, surtout s'ils sont nés dans l'enfance ou d'un traumatisme.

Voir aussi l'article : Personnalité passive-agressive : comment la reconnaître et que faire ?

Sources :
psychologytoday.com
healthline.com

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram