Comment utiliser les éponges menstruelles en toute sécurité ?

Dernière mise à jour: février 2022

dossier

Aux côtés de la coupe, des culottes et des serviettes lavables, l'éponge menstruelle semble désormais rejoindre les rangs des produits menstruels alternatifs. Issue de la mer, elle ne contient pas de produits chimiques et semble donc une bonne alternative écologique aux protections menstruelles plus traditionnelles. Cependant, certains experts remettent en question leur innocuité. 

Qu'est-ce qu'une éponge menstruelle ?

123_zeespons_menstruatie_2022.jpg
Les éponges menstruelles sont des éponges que vous insérez dans votre corps à la place d'un tampon. Elles proviennent de la mer et sont donc entièrement naturelles. Une éponge de mer ressemble à une plante, mais il s'agit en fait d'un animal multicellulaire primitif. Les milliers de pores qu'elle contient confèrent à l’éponge de mer une grande capacité d'absorption. Problème : ces pores sont aussi souvent un terrain propice aux bactéries.

Les éponges sont disponibles en différentes tailles. Vous avez des doutes ? Il est alors préférable d'en choisir une grande, vous pourrez alors la couper pour l’adapter à la bonne taille. Vous pouvez nettoyer l'éponge et la réutiliser pendant 6 à 12 mois.

Comment utilise-t-on une éponge menstruelle ?

  • Avant de l'utiliser pour la première fois, faites tremper l'éponge pendant au moins 10 minutes dans de l'eau additionnée d'un peu de vinaigre de cidre de pomme ou d'huile essentielle d'arbre à thé (attention à bien respecter la posologie pour les huiles essentielles).
  • Essorez l'éponge et rincez-la sous le robinet avant de l'utiliser.
  • Insérez l'éponge comme vous le feriez pour une coupe menstruelle ou un tampon.
  • Après avoir retiré l'éponge, rincez-la sous l'eau du robinet. 
  • Après chaque utilisation, vous devez nettoyer l'éponge : lavez-la bien sous l'eau chaude avec un peu de savon à main ou de savon intime. Pour un nettoyage plus approfondi, vous pouvez faire tremper l'éponge pendant 10 minutes dans un verre ou un bol avec quelques gouttes d'huile d'arbre à thé ou une cuillerée de bicarbonate de soude

Voir aussi l'article : Coupe menstruelle : les avantages et les inconvénients

Risques de l'éponge menstruelle

Le Dr Jen Gunther, gynécologue britannique, met en garde contre le fait que les éponges ne sont "pas testées et potentiellement très dangereuses". Elle note également que des morceaux de l'éponge peuvent se détacher dans le vagin, recueillir des bactéries et endommager l'équilibre délicat du pH du corps. Il est également dit que l'éponge est difficile à nettoyer et que sa texture rugueuse peut provoquer des abrasions lors de son insertion.

Selon la Food and Drug Administration (FDA), plusieurs éponges menstruelles testées à l'université de l'Iowa dans les années 1980 se sont avérées contenir du sable, des gravillons, des bactéries et d'autres matières. Un échantillon contenait même du Staphylococcus aureus, la bactérie à l’origine du syndrome du choc toxique.

Voir aussi l'article : Le flux instinctif libre : gérer ses règles sans cup, sans serviettes ni tampon

Importance des instructions d'utilisation

David Arevalo, directeur du marketing et du développement de produits chez Natural Intimacy, une marque d'éponges menstruelles basée au Royaume-Uni, affirme de son côté que les éponges ne présentent pas plus de risque que les tampons synthétiques, à condition de les utiliser correctement.

"Comme pour tous les produits menstruels que vous insérez dans le vagin, il existe un risque de syndrome de choc toxique. Ce syndrome est causé par une prolifération bactérienne lorsque quelque chose est inséré dans le vagin. Les éponges menstruelles sont donc à risque, mais un tampon l'est aussi. Ils sont fabriqués en coton blanchi."

Aux États-Unis, les éponges menstruelles n'ont pas été approuvées par la FDA. Arevalo explique : "Il n'existe pas de système de contrôle de la qualité permettant de vérifier les caractéristiques spécifiques de chaque éponge. Chaque éponge est unique et diffère par sa taille et la composition de ses pores. Il est également impossible de vérifier si chaque éponge est stérilisée avant son utilisation. En Europe, les règles relatives aux produits menstruels sont plus souples."

"Si l'éponge venait directement de la mer, alors oui, il y aurait un risque d'infection. Mais avant que l'éponge menstruelle ne soit vendue, un processus de nettoyage a déjà eu lieu. Et nous fournissons également des instructions sur la façon de nettoyer l'éponge vous-même." M. Arevalo ajoute que les éponges ont tout un système de pores, ce qui permet de les nettoyer en profondeur, jusqu'au cœur.

Il conclut que vous pouvez minimiser le risque de syndrome du choc toxique en faisant preuve de prudence : lavez-vous toujours les mains avant d'insérer quoi que ce soit dans votre vagin et suivez attentivement les instructions du produit. Il souligne également l'importance de reconnaître les symptômes du syndrome du choc toxique.

Voir aussi l'article : La culotte menstruelle : nos conseils pour bien la choisir, bien l’entretenir

Sources:
https://metro.co.uk
https://www.fda.gov
https://www.dailymail.co.uk
https://www.nvwa.nl
https://natural-intimacy.org

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram