Autotest après le Covid : peut-on savoir si on est toujours contagieux ?

Dernière mise à jour: mars 2022
Dans cet article
Autotest après le Covid : peut-on savoir si on est toujours contagieux ?

dossier

De nombreuses personnes infectées par le Covid-19 sont tentées de réaliser un autotest pour savoir si elles sont (encore) contagieuses ou non. Est-ce une bonne idée ? Un autotest antigénique permet-il de savoir si on est encore contagieux ou toujours « Covid positif » ?

Aline, maman de trois enfants, explique que, pour savoir s’ils peuvent retourner à l’école ou simplement sortir voir les copains ou la famille, beaucoup des camarades de son aîné font des autotests antigéniques. Ce protocole officieux, puisque non recommandé par les autorités de santé de Belgique, est pourtant cohérent avec certaines mesures prises chez nos voisins français. Car en France, si le schéma vaccinal est complet et si les symptômes ont disparu depuis 48h, la personne peut raccourcir sa quarantaine à 5 jours, en cas de test antigénique (réalisé en pharmacie) négatif. Cette mesure semble signifier que test antigénique + disparition des symptômes = contagion terminée. Mais en réalité, ça n’est pas si simple, et ces mesures se basent sur des moyennes. 

Contagiosité du SARS-CoV-2

Depuis l’apparition du variant Delta et la vaccination de l’ensemble de la population, on considère qu’une personne n’est plus contagieuse environ 7 à 10 jours après l’apparition des symptômes. Mais on sait aussi que, chez certaines personnes, l’excrétion virale s’étend au-delà de 10 jours. Plusieurs études ont en effet suggéré que chez plus d’une personne sur 10 dépistée via un test PCR, le virus pouvait persister au-delà d’une période 10 jours (test PCR toujours positif après cette durée). Cela ne signifie pas nécessairement que ces personnes sont toujours contagieuses après 10 jours, puisque la charge virale n’équivaut pas directement à l’infectiosité, mais cela doit inciter à la prudence – respect des gestes barrière, etc. – les jours qui suivent le rétablissement post-Covid, et particulièrement au contact de personnes à risque. 

Par ailleurs, beaucoup de travaux de recherche ont étudié la première « version » du coronavirus, celle de Wuhan, avant la vaccination et l’apparition des variants Delta et Omicron. Les scientifiques estiment aujourd’hui que la durée de présence d’une charge virale active serait en fait sensiblement plus importante pour Delta et Omicron.

Lire aussi : Les symptômes bizarres du Covid-19

Autotests et contagiosité

Comme un peu tout ce qui concerne le coronavirus, on a donc, à ce jour, aucune certitude. Et les tests, qu’ils soient PCR ou antigéniques, ne permettent de dire à 100% si l’on est toujours contagieux. Ce que l’on sait :

  • Un test PCR peut être positif jusqu’à 8 semaines après un premier dépistage, sans que vous ne soyez encore contagieux pour autant.
  • Un autotest antigénique n’est positif que lorsque l’infectiosité - et donc le risque de transmission - est élevée. Donc si votre autotest est positif, vous êtes contagieux.
  • Un autotest antigénique négatif peut indiquer une contagiosité faible ou nulle, mais il ne peut permettre de le déterminer avec certitude.
  • Un autotest antigénique peut donner un faux négatif.
  • Un autotest antigénique donne un résultat valable à l’instant T. Vous pouvez être positif quelques heures ou jours plus tard. 

Lire aussi : Vidéo - Comment faire un autotest Covid ?

Dans le doute, on s’abstient ?

 « Un test ne permet pas de savoir si le patient est (encore) contagieux », peut-on lire sur le site de l’afmps, l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé. Alors malgré les mesures en vigueur dans certains pays, mieux vaut rester prudent. Si vous avez prévu de rencontrer des personnes à risque, ne vous fiez pas à un autotest négatif. Attendez encore quelques jours, au moins 3 ou 4, après votre sortie de quarantaine à 7 jours, pour une réunion de famille par exemple. 

En cas de contact avec des personnes à risque élevé (immunodéprimées, malades d’un cancer, atteintes d’un diabète de type 2, obèses ou âgées de plus de 65 ans), préférez une durée de 14 jours après l’apparition des symptômes.  

Lire aussi : Covid-19 : quels sont les symptômes de la maladie chez les vaccinés ?

Sources :
ijidonline.com
sciencedirect.com
sciencemediacentre.org
afmps.be
info-coronavirus.be

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé
En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram