Doigts froids : causes, solutions

Dernière mise à jour: décembre 2021

dossier Avoir les doigts froids quand on se balade l’hiver, il n’y a rien de plus normal. Mais quand le phénomène dure toute la journée, même à l’intérieur, il y a de quoi se poser des questions. Dans une grande majorité des cas, ce problème est dû à une mauvaise circulation sanguine : quand les parois veineuses manquent de tonicité, il suffit que les températures descendent ne serait-ce que de quelques degrés pour que les extrémités du corps aient du mal à se réchauffer. Un phénomène gênant, mais dans l’immense majorité des cas, parfaitement bénin.

Pour améliorer les choses au quotidien

  • La prise de veinotoniques prescrits par votre médecin peut donner un petit coup de fouet à votre système veineux. Mais leur efficacité est très variable d’un patient à l’autre. D’autres personnes ont de bons résultats avec des produits de phytothérapie disponibles en pharmacie sans ordonnance (lierre grimpant, vigne rouge, marron d’inde…). Mais dans l’ensemble, il n’y a pas de traitement miracle.
  • Pour protéger vos mains des agressions extérieures, portez systématiquement deux paires de gant quand vous sortez. Une première, en soie, qui va absorber l’humidité et ainsi limiter la formation d’engelures, et par-dessus une autre paire en laine. Pour partir en randonnée ou au ski, n’hésitez pas à y intercaler des petites chaufferettes, vous en trouverez dans tous les magasins de sport.
  • Se masser les mains en partant du poignet et en remontant jusqu’aux ongles est une excellente habitude.
  • Si vous fumez, c’est une raison de plus pour arrêter : le tabac est connu pour son impact sur la tonicité des parois veineuses. Des parois veineuses que vous garderez en bonne santé aussi en consommant régulièrement des fruits et des légumes frais.

Voir aussi l'article : Circulation sanguine : les vertus du marron d'Inde

Maladie de Raynaud : quand les doigts blanchissent

123m-vingers-raynaud-20-11-19.jpg
Il arrive qu’au refroidissement s’associe un changement de couleur des extrémités. Dans un premier temps, les doigts sont blancs, on ne les sent pour ainsi dire plus. Puis quand la température remonte, ils virent au bleu. Pour finir, ils passent au rouge vif et sont tout endoloris.

Ici il ne s’agit plus seulement d’une circulation sanguine un peu paresseuse. La contraction des capillaires, ces vaisseaux minuscules qui courent sous la peau des doigts et des orteils, est telle que le sang n’y circule plus du tout pendant quelques minutes. On parle alors de Maladie de Raynaud, une pathologie dont les médecins ignorent l’origine et qui touche principalement les femmes de moins de 40 ans. Cette affection n’est pas grave en soi, mais ses manifestations peuvent être douloureuses et handicapantes.

Dans les cas les plus invalidants, le médecin peut proposer des vasodilatateurs (inhibiteurs calciques), qui peuvent apporter un véritable soulagement. Mais ils ne sont prescrits, du fait de leurs effets secondaires, que dans des cas bien précis.

Voir aussi l'article : La maladie et le syndrome de Raynaud

Quand consulter ?

C’est rare, mais il arrive que des extrémités froides soient le symptôme d’un trouble plus important dont il faut rechercher les causes : problème de thyroïde, maladie du sang... Mieux vaut donc consulter si cette sensation de doigts froids survient après 40 ans, si vous êtes un homme, si elle ne touche qu’une seule main ou s’accompagne d’autres symptômes (douleurs articulaires ou musculaires, sécheresse de la bouche, prise de poids, fatigue…).

auteur : Aurélia Dubuc - journaliste santé
En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram