Hypertension artérielle : les bienfaits du yaourt

Dernière mise à jour: novembre 2021
unspl-yoghurt-voeding-12-11.jpg

news La consommation régulière de yaourt semble exercer un effet bénéfique pour faire baisser la tension artérielle chez les personnes présentant une hypertension. Cette option nutritionnelle pourrait donc être intéressante dans le cadre d’une adaptation globale du mode de vie.

Ainsi que l’explique cette équipe australienne (University of South Australia), les produits laitiers fermentés ont fait l’objet d’une série de recherches sur leurs bénéfices dans le cadre de la gestion de l’hypertension artérielle. A ce jour, le lien n’est pas clair. Et parmi ces aliments, il y a le yaourt, un lait fermenté.

Trois mesures de la pression artérielle

Les chercheurs ont examiné l’association entre le yaourt et la pression artérielle chez des patients hypertendus et des personnes ne présentant pas de problèmes sur ce plan. Les participants étaient en majorité des seniors, hommes et femmes. Leur consommation habituelle de yaourt a été déterminée sur base d’un questionnaire dit de fréquence alimentaire. Une série de paramètres ont été examinés, avec en priorité les pressions artérielles systolique (PAS) et diastolique (PAD), ainsi que la pression artérielle moyenne (calculée par une formule qui pondère la PAS et la PAD). Les évaluations ont intégré des données comme l’indice de masse corporelle (IMC), le cholestérol total, le « bon » (HDL) et le « mauvais » (LDL) cholestérol, les triglycérides ou encore la glycémie (taux de sucre dans le sang).

L’analyse met en évidence une association « significative » entre la consommation de yaourt et les trois mesures de la pression artérielle, avec des effets bénéfiques - réduction des valeurs - parmi ceux qui mangent régulièrement cet aliment. Ce bienfait est observé chez les personnes hypertendues, mais pas chez celles qui ne présentent pas d’hypertension artérielle.

Des adaptations du mode de vie

Les auteurs indiquent que des études à venir détermineront plus précisément les bénéfices potentiels du yaourt dans ce contexte. Ceci étant, si cet aliment pourrait présenter un intérêt dans la gestion de l’hypertension artérielle, il ne suffira certainement pas. Parallèlement aux médicaments antihypertenseurs, des adaptations du mode de vie sont fortement recommandées, comme, selon les cas, la pratique régulière d’une activité physique, une alimentation équilibrée (beaucoup de légumes, relativement peu de viande), la perte de poids, la limitation de la consommation de sel (6 g maximum par jour), une consommation d’alcool modérée ou l’arrêt du tabac.

Faut-il rappeler que l’hypertension artérielle - définie par une tension supérieure à 140 / 90 mmHg - est un facteur de risque majeur d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de maladie cardiovasculaire, ainsi que de complications rénales.

Voir aussi l'article : Moins manger : le coup de pouce du yaourt

Source: International Dairy Journal (www.journals.elsevier.com/i)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram