Nouvel An : un tour du monde des traditions (parfois étranges)

Dernière mise à jour: décembre 2021
123h-feest-nieuwjaar-party-12-18.jpg

news

D’un bout à l’autre de la planète, chaque pays accueille la nouvelle année avec des coutumes particulières. Voici un aperçu des rites pour dire adieu à l'année écoulée et donner la bienvenue à un nouveau cycle.

En Allemagne

Que réservera la nouvelle année ? Pour le savoir, les Allemands respectent la tradition du « Bleigiessen ». Il s’agit d’une pratique de divination qui consiste à verser du plomb fondu dans un saladier d’eau froide et d’interpréter les sifflements que le métal produit en se refroidissant ou les formes obtenues pour en déduire les événements heureux ou malheureux à venir.

Au Brésil

Tout se passe sur la plage. Tout de blanc vêtus, couleur symbole de paix et de chance, les Brésiliens viennent y honorer Iermanja, la déesse de la mer, afin qu’elle leur permette de vivre une année prospère. Les diverses offrandes - fleurs, bijoux, parfums, bonbons, miroirs... - sont soit jetées à l’eau, soit déposées sur le sable dans des paniers en osier.

A Cuba

Il vaut mieux ne pas déambuler sous les balcons lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Pour se débarrasser de toutes les mauvaises choses de l’année écoulée, les Cubains ont pour tradition de renverser des bassines d’eau par la porte d’entrée ou par la fenêtre lors des douze coups de minuit. Symbole de purification, cette eau est supposée emporter avec elle tous les tourments et faire place à la sérénité et au bonheur. Prévoir un parapluie peut être utile...

En Ecosse et en Nouvelle-Zélande

La coutume du « first footing » est très répandue partout en Ecosse. Il s’agit d’être le premier à franchir le seuil de la porte d’un ami ou d’un voisin dès le passage à l’an neuf et de lui offrir du whisky et des shortbreads (biscuits sablés), censés porter chance. Il faut aussi se tenir main dans la main ou étreindre des personnes dans la rue et chanter « Auld Lang Syne » (« Ce n’est qu’un au revoir »). Ce chant est également très populaire en Nouvelle-Zélande pour saluer l'an neuf.

En Espagne

Quand minuit retentit, les Espagnols avalent douze grains de raisin dits « de la chance » au rythme des douze coups du carillon. Ils peuvent ainsi espérer prospérité et succès lors de chaque mois de la nouvelle année.

Au Japon

Les Japonais préparent la nouvelle année dès le 26 décembre en nettoyant leur maison pour se débarrasser de tout le négatif de l’année écoulée, ainsi qu'en écrivant leurs cartes de vœux appelées « nengajô » qui doivent arriver chez les destinataires avant le 1er janvier. Le 31 au soir, ils se rendent dans un temple bouddhiste pour assister à la frappe des 108 coups de gong qui annoncent le passage à l’an neuf et purifient les âmes.

Voir aussi l'article : Galette des Rois : une tradition immuable

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle
En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram