Bactérie mangeuse de chair : pourquoi est-elle si dangereuse ?

Dernière mise à jour: octobre 2021
wiki-ok-Streptococcus-pyogenes.jpg

dossier La bactérie mangeuse de chair est en fait une bactérie très commune que nous avons tous dans la bouche et la gorge : le streptococcus pyogenes. Les personnes en bonne santé dont le système immunitaire fonctionne normalement ne tombent que très rarement malades à cause de cette bactérie. Toutefois, si elle se retrouve au mauvais endroit dans le corps, par exemple dans une plaie ou dans la circulation sanguine, elle peut causer de graves problèmes. Alors vos chances de survie sont inférieures à vingt pour cent.

Si le streptocoque pénètre dans une plaie - où les tissus sont déjà endommagés -, il peut commencer à proliférer. Cela provoque une infection et une inflammation qui détruisent les tissus environnants. Ces tissus morts permettront à l'infection de se propager encore plus rapidement. Ce processus peut être très rapide : en quelques heures, de larges zones de graisse sous-cutanée et éventuellement de muscles peuvent se nécroser.

Symptômes

Les symptômes ne sont pas toujours évidents au début. Une constante est que l'on ressent une douleur anormalement intense autour d'une plaie. La peau peut également être plus chaude que la normale ou devenir un peu plus rouge. Une inflammation plus grave se produit dans les 24 à 72 heures. La peau devient alors violette, puis se couvre de cloques et finit par devenir noire. Sous la peau, on observe une inflammation similaire et les tissus sont affectés. D'autres parties du corps peuvent également être affectées par le sang.

Divers organes tels que les poumons, les reins, le foie… finiront par dysfonctionner, non pas directement par les bactéries, mais par la réponse de notre système immunitaire aux bactéries.

Traitement

Le traitement consiste en de fortes doses d'antibiotiques et en une intervention chirurgicale pour éliminer tous les tissus morts. Dans certains cas, l'amputation est inévitable. Comme les bactéries sont souvent plus éloignées que ce que l'on peut voir à l'œil nu, plusieurs opérations sont nécessaires avant que le problème soit définitivement maîtrisé.

Mais même avec un traitement rapide et agressif, il n'est pas toujours possible de sauver les patients. En général, ces patients ne meurent pas directement de la bactérie, mais parce que les organes s'effondrent les uns après les autres en raison de l'inflammation importante. En effet, le corps doit utiliser toute son énergie pour combattre la bactérie, ce qui entraîne une défaillance des organes vitaux.

Lire aussi : Antibiotiques et diarrhée : l'intestin récupère difficilement

Prévention

L'hygiène est extrêmement importante pour limiter le danger de la bactérie mangeuse de chair. Par conséquent, une plaie doit toujours être maintenue propre et ne doit pas entrer en contact avec la bouche. Si une plaie guérit difficilement ou s'enflamme gravement et que vous avez de la fièvre, il est préférable de consulter un médecin.

Dans les hôpitaux également, l'hygiène est une forme importante de prévention : la bactérie peut pénétrer dans l'organisme par la plaie chirurgicale. Il est donc important de se laver les mains et de porter un masque pendant les soins.

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram