Pourquoi avez-vous de la cellulite et que faire ?

Dernière mise à jour: octobre 2021
Dans cet article
Pourquoi avez-vous de la cellulite et que faire ?

dossier Jusqu'à 98% des femmes présentent de la cellulite, plus connue sous le nom de peau d'orange. Si elle est sans danger sur le plan de la santé physique, la cellulite est souvent considérée comme inesthétique et indésirable. Elle peut dès lors être une source de stress et d'anxiété pour certaines femmes.

Quelles en sont les causes et de quels traitements dispose-t-on ?

C’est quoi ?

La cellulite, ou lipodystrophie gynoïde, à ne pas confondre avec l’infection bactérienne du même nom, est caractérisée par une texture de peau bosselée, semblable à celle d'une orange. Cet aspect capitonné est dû à des modifications de la structure des cellules graisseuses qui peuvent devenir très grosses et pénétrer dans le tissu conjonctif situé sous la peau.

En outre, les modifications de l'irrigation sanguine des tissus cellulitiques peuvent entraîner la pénétration de liquide supplémentaire dans les tissus. Cela donne à la peau l'aspect grumeleux typique de cette affection. La cellulite se manifeste presque exclusivement chez les femmes et se développe généralement sur les cuisses, l'abdomen et les fesses.

Quelles sont les causes ?

123-vr-benen-cellulitis-gewicht-04-19.png
La raison pour laquelle un grand nombre de femmes développent de la cellulite n'est pas encore tout à fait claire, mais elle implique probablement une combinaison de facteurs.

L’influence hormonale

La cellulite est causée par des modifications dans la taille et la structure des cellules graisseuses. On soupçonne que des hormones comme l'insuline et les catécholamines, qui interviennent dans la dégradation et le stockage des graisses, jouent un rôle clé dans sa formation. Ainsi, une personne dont le taux d'insuline est élevé stockera plus de graisses qu'elle n'en élimine, et sera plus exposée au risque de cellulite.

Etant donné que cette affection touche presque exclusivement les femmes, on pense que l'hormone sexuelle féminine, l'œstrogène, joue également un rôle. La cellulite se développe après la puberté et s'aggrave pendant les périodes où les femmes connaissent des variations de leur taux d'œstrogènes, comme la grossesse et la ménopause.

Le genre

Les femmes sont beaucoup plus susceptibles de développer de la cellulite que les hommes. Cela s'explique notamment par la différence de disposition du tissu conjonctif et des cellules graisseuses chez les femmes. Elles ont un grand nombre de cellules graisseuses disposées verticalement sous la peau, les sommets des cellules se rencontrant à angle droit avec le tissu conjonctif. Chez les hommes, en revanche, les cellules graisseuses sont généralement moins nombreuses et disposées horizontalement, de sorte qu'elles sont à plat les unes contre les autres. Il est donc beaucoup plus facile pour les cellules graisseuses des femmes de percer le tissu conjonctif et de devenir visibles sous la peau.

Le mode de vie

La cellulite peut paraître plus prononcée en raison de l'accumulation de liquide dans les tissus environnants. Coupable souvent désigné ? Le mode de vie sédentaire. Les scientifiques pensent en effet que la position assise prolongée réduit la circulation sanguine, ce qui entraîne une accumulation de liquide dans les zones sujettes à la cellulite.

Un terrain inflammatoire

Selon une autre théorie, la cellulite serait un trouble du tissu conjonctif causé par une inflammation chronique de faible intensité. Certains scientifiques ont trouvé dans les tissus cellulitiques des cellules immunitaires associées à une inflammation chronique, comme des macrophages et des lymphocytes. Cette théorie est toutefois contestée en raison d'un manque de preuves.

Quelles solutions ?

Il n'existe actuellement aucun traitement efficace pour se débarrasser complètement de la cellulite. Toutefois, adopter une alimentation équilibrée, pratiquer une activité physique régulière et éviter le surpoids peuvent contribuer à limiter les dégâts.

Si toutefois votre cellulite vous préoccupe, vous pouvez en parler à votre médecin, à votre dermatologue ou à un chirurgien plastique. Différents traitements sont disponibles sur le marché : crèmes, thérapie au laser, mésothérapie (plusieurs petites injections médicamenteuses dans la peau), injections de collagène... En gardant à l’esprit qu’il existe peu de preuves scientifiques de l'efficacité de ces méthodes.

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram