Les bienfaits du chant : c’est une vraie activité physique

Dernière mise à jour: septembre 2021
123m-zingen-24-9-2021.jpg

news Chanter, un exercice physique comme les autres ? En tout cas, la pratique s’accompagne de réponses physiologiques similaires à une activité physique d’intensité modérée. Et le chant pourrait intervenir comme outil thérapeutique.

A ce jour, les recherches sur le chant se sont principalement concentrées sur ses effets, disons, psychosociaux et psychobiologiques (relaxation, bien-être, détente, socialisation lorsqu’on chante en groupe…), indique le Journal international de médecine (JIM). « Cependant, les exigences cardiorespiratoires du chant et son apport potentiel en tant qu’activité physique ont été bien moins explorés. »

Pour évaluer l’impact du chant sur les paramètres cardiorespiratoires, une équipe britannique (Imperial College London) a comparé cette activité avec la marche sur tapis roulant. Des adultes en bonne santé, sans expérience particulière du chant, ont été invités à chanter debout, puis à marcher sur un tapis roulant à trois vitesses différentes (2 km/h, 4 km/h et 6 km/h), et ceci pendant des séances de même durée.

Une activité physique d'intensité modérée

L’enregistrement des paramètres cardiorespiratoires montre que le chant a induit des réponses physiologiques (équivalent métabolique) correspondant à une activité physique d’intensité modérée. La fréquence cardiaque, la consommation d’oxygène, la ventilation et les volumes respiratoires étaient similaires, voire un peu supérieurs à la marche à 4 km/h (rythme soutenu sans être trop rapide).

« Ces résultats suggèrent que les avantages du chant pour la santé et le bien-être pourraient en partie résulter de mécanismes physiques cardiorespiratoires », poursuit le JIM. On évoque notamment l’augmentation du débit cardiaque résultant de l’effort physique et l’hyperventilation (ici naturelle, maîtrisée et bénéfique…) requise pour la vocalisation. « L’absence d’expérience du chant des participants rend les résultats plus facilement généralisables », note encore en substance le JIM.

Autrement dit, on peut considérer que le chant est bénéfique pour tous, sachant que la piste thérapeutique est évoquée. « Des recherches plus approfondies devraient améliorer les connaissances afin de valider l’utilisation du chant en tant qu’outil thérapeutique pour la réhabilitation respiratoire », et on pense aux patients présentant une maladie respiratoire chronique.

Voir aussi l'article : Chanter le jour pour moins ronfler la nuit

Source: BMJ Open Respiratory Research (https://bmjopenrespres.bmj.)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram