Un nouveau-né trouvé dans la rue par 1 °C : la course pour la vie

Dernière mise à jour: septembre 2021
123m-straat-koud-winter-23-9-21.jpg

news Ce cas s’est produit en Suisse : un nouveau-né a été retrouvé par un passant dans un carton, et l’enfant était en hypothermie sévère. Les services de secours ont pu le sauver.

Il était 7 h 30 ce jour-là à Berne. Il faisait froid : le thermomètre affichait 1 °C. Le passant trouve un nouveau-né dans un carton, nu, recouvert d’une simple couverture. Il alerte immédiatement les secours, qui arrivent quelques minutes plus tard. Le bébé, d’un âge gestationnel de 36 à 38 semaines, respire spontanément, mais son rythme cardiaque est très ralenti. Sa température corporelle est de 25 °C, autrement dit une hypothermie sévère. Sa vie est clairement en danger.

Un cathéter dans le tibia

Les ambulanciers constatent que le nouveau-né est léthargique, mais il ouvre les yeux et il réagit à la douleur. Ils le placent à l’intérieur de l'ambulance et le réchauffent en le frictionnant avec une serviette chaude. Entre-temps, ils ont demandé l’aide d’un hélicoptère, qui atterrit vers 8 h, avec un médecin à son bord. Celui-ci constate que le bébé est en état d’hypoglycémie, induite par une réaction de l’organisme en vue de maintenir la température corporelle par une augmentation du métabolisme interne, et donc une hausse de la consommation de glucose. Le petit patient reçoit une solution de solutés chauds et de glucose, via un cathéter osseux placé dans le tibia (la difficulté à trouver une veine a empêché la voie intraveineuse). Le cathéter intra-osseux est un accès vasculaire périphérique d’urgence, utilisé dans le contexte d’une menace vitale immédiate.

Six heures aux soins intensifs

Les pilotes de l’hélicoptère intensifient le chauffage à bord et l’hélicoptère décolle, pour arriver à l’hôpital universitaire de Berne à 8 h 49. La température corporelle de l’enfant s’est sensiblement améliorée, puisqu’elle est alors de 31,5 °C. Sa fréquence cardiaque est toujours un peu faible, mais il continue à respirer normalement et les apports en oxygène sont bons. Au bout de six heures aux soins intensifs néonatals, sa température corporelle revient à la normale (36, 5 - 37,5 °C), tout comme son rythme cardiaque. Il est transféré dans le service de néonatologie, et il quitte l’hôpital sept jours plus tard.

Ainsi que l’explique Le Monde, « ce nouveau-né a eu beaucoup de chance. Car en plus d’avoir survécu au froid, il a reçu un traitement léger pour lutter contre l’hypothermie. En général, la réanimation des nouveau-nés hypothermiques est bien plus agressive ».

Voir aussi l'article : Hypothermie : causes, symptômes, traitement

Source: Scandinavian Journal of Trauma, Resuscitation and Emergency (https://sjtrem.biomedcentra) via Le Monde (www.lemonde.fr)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram