Syndrome de Korsakoff : causes, symptômes, traitement

Dernière mise à jour: septembre 2021
123-psy-alcohol-drinken-9-28.jpg

dossier Le syndrome de Korsakov est un trouble cérébral grave résultant d'années de consommation excessive d'alcool associée à une alimentation pauvre ou irrégulière, qui a entraîné une carence en vitamine B1 (thiamine). Les troubles de la mémoire sont la principale caractéristique de la maladie. Les personnes souffrant de ce syndrome n'ont souvent pas conscience de leur maladie.

Syndrome de Korsakoff : quelles sont les causes ?

La consommation d'alcool à long terme combinée à une alimentation inadéquate peut endommager le foie à un point tel qu'il ne peut plus convertir la vitamine B1. Cette vitamine est nécessaire dans tous les tissus et convertit les glucides, les graisses et les protéines en énergie. Si ce processus est perturbé, des dommages se produisent dans certaines parties du cerveau.

L'affection est parfois précédée de la maladie de Wernicke, un trouble neurologique qui se manifeste de manière aiguë et qui est également le résultat d'années d'abus d'alcool et de mauvaise alimentation. En conséquence, le patient est confus et souffre, entre autres, de troubles de la marche et d'une paralysie des muscles oculaires. Il doit recevoir une nutrition appropriée et des injections de thiamine dès que possible, sinon la maladie met sa vie en danger.

A lire aussi : L’ictus amnésique : perdre la mémoire pour quelques heures

Symptômes

La caractéristique la plus importante de Korsakoff est l'amnésie. Les nouvelles informations ne peuvent être stockées que pendant cinq à dix minutes, après quoi elles disparaissent. Les trous de mémoire sont comblés de manière non consciente par des compensations : les « confabulations ». Mais contrairement à la démence, le syndrome de Korsakoff n'affecte pas les capacités intellectuelles et les dommages sont limités à la mémoire à court terme. La maladie de Korsakoff n'est pas non plus progressive : les lésions cérébrales ne sont pas réversibles, mais elles ne s'aggravent pas si le patient arrête complètement et définitivement de consommer de l'alcool.

Outre les problèmes de mémoire, des problèmes peuvent survenir dans d'autres domaines.

  • Troubles de la coordination : les mouvements sont moins fluides. Un patient Korsakoff a également des difficultés à évaluer les distances et à maintenir son équilibre.
  • Troubles du comportement : la perte d'intérêt est un phénomène frappant chez les personnes atteintes de Korsakoff.
  • Troubles de l'humeur : ils se manifestent par des sautes d'humeur, des crises de panique et un sentiment général d'anxiété.
  • Perte de conscience du temps et de l'espace : comme une personne atteinte de Korsakoff ne sait souvent pas où elle se trouve, elle peut facilement se perdre. Il peut également lui être difficile de donner une indication du jour, du mois ou même de l'année.

Traitement

Un diagnostic de syndrome de Korsakoff est posé par un psychiatre ou un neurologue. La première étape du traitement consiste à arrêter systématiquement de boire de l'alcool. Ceci peut améliorer les symptômes d'un groupe limité de patients. Une bonne hygiène de vie, une supplémentation en vitamines (notamment en B1), et une rééducation grâce en partie à de la kinésithérapie ou de l'ergothérapie sont également importantes. Malgré tout, on ne peut guérir un syndrome de Korsakoff. Un soutien psychosocial peut aider à faire face à la maladie, à former des routines utiles et à faire face aux troubles cognitifs.

Les personnes à un stade avancé de Korsakoff ne peuvent généralement plus vivre de manière autonome. Dans des cas exceptionnels, il est possible de vivre dans une maison d'accueil et de soins, mais des limites d'âge sont souvent appliquées. Les patients peuvent également être hébergés dans un projet de logement protégé ou dans une maison de soins psychiatriques.

Source: Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram