Diabète : pourquoi les fruits et les légumes sont si importants

Dernière mise à jour: septembre 2021
123-h-groente-fruit-02-21-1.jpg

news Une consommation abondante et quotidienne de fruits et de légumes exerce un effet protecteur majeur contre le risque de développer un diabète de type 2 (DT2). Une confirmation, et un rappel qui n’est certainement pas inutile.

Une confirmation, car bien d’autres études ont démontré les bienfaits des fruits et des légumes en prévention du diabète, et plus globalement des maladies métaboliques et cardiovasculaires. Un rappel, car malgré ces preuves évidentes et souvent répétées, la consommation de fruits et de légumes reste globalement trop faible dans les pays occidentaux, sachant qui plus est que les autres paramètres nutritionnels sont loin d’être optimaux (trop de viande, trop de sucres, trop de graisses saturées, trop de produits transformés…, pas assez d’aliments sains, comme les poissons gras). Alors, ces données fournies par une équipe britannique (université de Cambridge) permettent, disons, de retaper sur le clou.

Un risque de diabète réduit de moitié

Les chercheurs ont analysé des données portant sur quelque 25.000 adultes, recueillies dans le cadre d’une étude sur le cancer et la nutrition réalisée dans huit pays européens. A intervalles réguliers, des analyses de sang ont permis de déterminer le taux plasmatique (sanguin) de marqueurs « objectifs » des apports en fruits et en légumes : la vitamine C et les caroténoïdes (des pigments très présents dans les végétaux).

Les participants ont été classés en cinq groupes, selon la consommation auto-déclarée vérifiée par les prélèvements sanguins : de 1 (consommation la plus élevée de fruits et de légumes : au moins 500 g par jour) à 5 (consommation la plus faible : moins de 250 g). Et bien évidemment, les cas de diabète ont été relevés au fil du suivi.

Le constat est sans appel. Par rapport au groupe 5 (consommation faible), le groupe 1 s’expose à un risque réduit… de moitié (- 50%) de développer un diabète. Et ce qui est frappant aussi, c’est qu’on observe une linéarité : plus on mange des fruits et des légumes (par portion supplémentaire quotidienne d’environ 70 g), plus le risque de diabète diminue de manière significative. Les auteurs indiquent d’ailleurs que « ceci montre que même une augmentation modeste des apports peut contribuer à prévenir le développement du diabète ». On se répète, c’est vrai, mais c’est tellement important, concernant le diabète comme bien d’autres paramètres santé : cinq portions de fruits et de légumes par jour !

Voir aussi l'article : Diabète : avez-vous assez de vitamine D ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram