Quels sont les différents types d’anesthésie ?

Dernière mise à jour: septembre 2021
Dans cet article
Quels sont les différents types d’anesthésie ?

dossier Si vous devez subir une intervention chirurgicale, vous allez probablement être placé sous anesthésie. L'anesthésie peut se faire de différentes manières et le choix dépend de votre état de santé, de l'opération que vous allez subir et de vos préférences personnelles. Quelles sont les caractéristiques des différents types d'anesthésie ?

Anesthésie générale (totale)

Il s'agit de la forme d'anesthésie la plus connue. L'anesthésiste administre des somnifères, des analgésiques et éventuellement des myorelaxants par le biais d'une perfusion. Ces substances agissent sur le cerveau : elles font perdre conscience et rendent insensible à la douleur. Pendant l'opération, l’anesthésiste surveille en permanence la profondeur du sommeil, la respiration, la pression artérielle, le rythme cardiaque, la température corporelle…, en recourant à des appareils de contrôle.

Dans certains cas, une anesthésie par inhalation (via un masque) est privilégiée : elle concerne souvent les enfants, car c’est moins désagréable qu'une piqûre.

Anesthésie locale

unspl-m-tanden-mond-tandarst-29-4-21.jpg
L'anesthésie locale permet de rendre indolore une petite zone du corps. Le médecin ou le dentiste injecte un anesthésique à l'endroit voulu sous la peau, par exemple s'il veut retirer une verrue ou extraire une dent.

Anesthésie loco-régionale

Il s’agit d’endormir les nerfs qui mènent à la zone à opérer. L'anesthésie péridurale en est un exemple. Le patient reste conscient pendant l'intervention, sans ressentir de douleur. Il peut toutefois, s’il le souhaite, se faire administrer un sédatif.

Sédation

La sédation est utilisée pour des interventions mineures et des examens, comme une endoscopie (par exemple la coloscopie). Une petite aiguille de perfusion est placée dans une veine de la main ou du bras, par laquelle le médicament est administré. Cette anesthésie endort, mais d’un sommeil moins profond qu'avec une anesthésie générale. La sédation est plutôt destinée à induire une forme de relaxation pendant l'opération.

Effets secondaires

Malgré le haut degré de sécurité assuré par toutes les précautions prises pendant l'anesthésie, il existe un petit risque d'effets secondaires ou de complications, et cela dans toutes les formes d’anesthésie.

Une personne sur cent peut présenter des nausées et des vomissements, des maux de gorge, des vertiges et une vision trouble, des tremblements, des maux de tête, des démangeaisons, une hypersensibilité aux produits utilisés…. Cependant, bon nombre de ces effets secondaires peuvent être évités ou traités par des médicaments.

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram