Un ou deux verres par jour : quels bienfaits de la bière pour la santé ?

Dernière mise à jour: septembre 2021
unsplash_bier_drank.jpg

news La consommation excessive d’alcool présente un risque évident pour la santé physique et mentale. Toutefois, des apports modérés pourraient exercer un effet bénéfique. Il en va ainsi de la bière.

Lorsqu’on évoque les bienfaits possibles de la consommation d’alcool, on pense surtout au vin rouge, puisqu’une série de travaux ont montré qu’il pouvait présenter un certain intérêt sur le plan cardiovasculaire et métabolique. Il va de soi que consommation rime ici avec modération : si effets positifs il y a, la quantité de vin rouge ne doit pas dépasser un ou deux verres par jour. Et idéalement pendant les repas, qui reposeront de préférence sur les grands principes du régime méditerranéen (abondance de fruits et de légumes, limitation stricte de la viande rouge ou transformée, apports raisonnables de poisson et de produits laitiers…).

Le vin rouge semble présenter des propriétés particulières qui le distinguent des autres types de boissons alcoolisées. L’une des questions consiste donc à savoir si ces bienfaits sont constatés aussi, et avec quelle ampleur, pour d’autres alcools, et en l’occurrence la bière. C’est l’angle abordé par cette équipe espagnole (Instituto de ciencia y technologia de alimentos y nutricion).

Un effet protecteur

Elle a examiné toutes les études publiées sur le sujet au cours des quinze dernières années, et elle en a retenu six considérées comme suffisamment « solides » sur le plan méthodologique. Et on constate que cinq études montrent que la consommation modérée de bière exerce un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires et métaboliques, par rapport à une non-consommation ou une consommation occasionnelle.

Quatre d’entre elles mettent même en évidence une réduction du risque de mortalité prématurée. Par consommation modérée, on entend un verre par jour pour les femmes, et un ou deux verres pour les hommes, en évitant de boire tous les jours. Logiquement, si on consomme en plus d’autres types d’alcool (vin, whisky, cognac…), il faut en tenir compte dans les quantités globales.

Question annexe abordée par cette méta-analyse : la bière fait-elle grossir ? Oui et non. Oui, si on dépasse les quantités recommandées. Non, si on se limite à maximum deux verres par jour. Enfin, on rappellera que si plusieurs études sur la relation entre l’alcool et la santé vont dans le sens de celle-ci, d’autres concluent que même une consommation modérée est potentiellement nocive. En tout cas, comme pour l’alimentation dans son ensemble, l’alcool doit s’inscrire dans le cadre d’un mode de vie équilibré et sain.

Voir aussi l'article : Alcool et snacks : combien de calories ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram