Comment garder une haleine fraîche ?

Dernière mise à jour: septembre 2021
unspl-m-mond-3-9-21.jpg

news La mauvaise haleine n'est pas seulement une nuisance pour votre entourage, elle nuit aussi à votre confiance en vous. Que faire pour garder autant que possible une haleine fraîche, et quelles solutions pour la retrouver ?

Comment savoir si votre haleine sent mauvais ?

• Si vous avez un mauvais goût dans la bouche, c'est généralement lié à une mauvaise haleine.
• Léchez votre main et sentez-la immédiatement pour vérifier l'odeur.

Mauvaise odeur ? Que faire ?

• La règle numéro un d'une haleine fraîche consiste bien sûr à prendre soin de ses dents. L’hygiène bucco-dentaire est la clé. Brossez-vous les dents deux fois par jour, et rincez-vous la bouche plusieurs fois durant la journée. Utilisez du fil dentaire pour vous assurer qu'aucune particule alimentaire ne stagne entre vos dents. Si vous développez facilement de la plaque dentaire, rendez-vous chez votre dentiste tous les six mois pour un détartrage.

• Buvez beaucoup d'eau, pendant et après les repas, pour garder votre corps hydraté et votre bouche propre. Un litre et demi par jour est idéal.

• Les plats épicés, l'oignon et l'ail, ainsi que les aliments frits peuvent donner une mauvaise odeur à votre haleine. Rincez-vous la bouche avec un bain de bouche non alcoolisé entre les repas pour masquer les odeurs de nourriture. Prévoyez à portée de main des pastilles de menthe ou des chewing-gums sans sucre pour neutraliser les mauvaises odeurs et rafraîchir l'haleine. Manger beaucoup de persil ou de menthe peut aider.

• Un excès de sucre peut être désastreux, car les bactéries buccales adorent les environnements riches en sucre et s'y multiplient rapidement.

• Veillez à assurer une bonne digestion et un métabolisme équilibré. Mangez suffisamment de fibres (légumes, fruits, céréales complètes…).

• Si vous présentez des dépôts excessifs sur la langue, vous pouvez la gratter pour empêcher la formation de bactéries.

La mauvaise haleine peut être l’un des symptômes d’une maladie plus sérieuse. Si les mesures simples n’aident pas à corriger le souci, il est utile d’en parler à son médecin ou à son dentiste : le cas échéant, une exploration plus approfondie pourrait être nécessaire.

Voir aussi l'article : Quelles solutions contre l'haleine d'ail ?

auteur : Hilde Deweer - journaliste lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram