ad

Appareils électroménagers : une nouvelle étiquette énergie

Dernière mise à jour: avril 2021 | 1400 visites
energylabel.jpg

news Les étiquettes énergétiques de nos appareils électroménagers ont changé. La Commission européenne a en effet décidé de revoir sa copie avec pour objectif de fournir aux consommateurs des informations plus claires et plus complètes. Quels sont les gros changements et comment lire ces nouvelles étiquettes ?

Le but des étiquettes énergétiques est d'aider les consommateurs à faire un choix en fournissant des informations sur la performance énergétique du produit qu’ils envisagent d’acheter. Ces étiquettes, identiques dans tous les pays de l'Union européenne, donnent une indication sur la consommation d'énergie, l’efficacité de l'appareil et d’autres paramètres (émissions sonores, consommation d’eau..).

Depuis le 1er mars 2021, une nouvelle étiquette énergétique a été introduite en plus de l’étiquette actuelle.

La note A plus difficile à obtenir

Les nouvelles étiquettes concerneront dans un premier temps quatre catégories de produits : réfrigérateurs et congélateurs, lave-vaisselle, lave-linge et téléviseurs (et autres moniteurs externes). De nouvelles étiquettes pour les ampoules électriques et les lampes à sources lumineuses fixes arriveront le 1er septembre, et d'autres produits suivront dans les années à venir.

Étant donné que de plus en plus de produits obtiennent des notes telles que A+, A++ ou A+++ selon l'échelle actuelle, le changement le plus important consiste à revenir à une échelle de A à G plus simple et plus stricte. Elle est conçue de manière à ce que très peu de produits soient dans un premier temps capables d'obtenir la note A, laissant une marge pour l'inclusion future de produits moins énergivores. Les produits les plus économes en énergie actuellement sur le marché seront désormais généralement étiquetés B, C ou D.

Un certain nombre de règles d'« écoconception » sont également entrées en vigueur, notamment en ce qui concerne la réparabilité et la nécessité pour les fabricants de maintenir les pièces de rechange à disposition pendant un certain nombre d'années après la fin de la commercialisation des produits.

Des icônes plus claires

Outre le remaniement des classes d'efficacité énergétique, la présentation de la nouvelle étiquette est différente, avec des icônes plus claires et plus modernes. A l'instar des anciennes étiquettes, les étiquettes remaniées ne se limitent pas à la seule classe d'efficacité énergétique. Pour une machine à laver, par exemple, elles montrent en un coup d'œil la consommation d'eau par cycle, la durée d'un cycle et la consommation d'énergie d'un programme standard.

Un autre changement important est l'introduction d'un code QR en haut à droite des nouvelles étiquettes. En scannant le code QR, les consommateurs pourront trouver des informations supplémentaires sur le modèle, comme des données relatives aux dimensions, aux caractéristiques spécifiques ou aux résultats des essais en fonction de l'appareil. Tous les appareils disponibles sur le marché de l'UE doivent être enregistrés dans une nouvelle base de données à l'échelle de l'UE. Dans le futur, cela facilitera encore davantage la comparaison entre des produits similaires.

etiquette-energie.jpg

Voir aussi l'article : Sèche-linge et machine à laver : comment économiser l'énergie ?

Source: Barbara Simon - SPF Economie (https://economie.fgov.be/fr) - Union européenne (https://europa.eu/european-)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub