ad

Souffrez-vous de la maladie de l’impatience ?

Dernière mise à jour: avril 2021 | 2014 visites
123-autorijden-stress-08-18.jpg

news Il n'y a rien de mal à être très occupé. Mais dans certains cas, cela peut devenir maladif. Les anglo-saxons parlent même de la « maladie de l’impatience » (« hurrysickness ») pour ces personnes qui se sentent constamment pressées et agitées parce qu'elles pensent manquer de temps en permanence. Ce n'est pas une pathologie au sens littéral du terme, mais cette situation peut tout de même avoir de sérieuses conséquences sur la santé.

Il s’agit d’un phénomène typique de notre époque. Les progrès technologiques nous permettent de tout faire plus rapidement et plus efficacement, par exemple grâce à la communication via le smartphone et l’ordinateur. Mais paradoxalement, cela engendre souvent un grand manque de temps qui peut nous amener à nous presser constamment sans raison valable.

Toujours gagner des minutes

Les personnes concernées par la « maladie de l’impatience » ressentent en permanence le besoin d'accomplir leurs tâches le plus rapidement possible. Elles font tellement de choses en même temps qu'elles oublient les plus importantes et qu’elles risquent de commettre des erreurs. Elles sont frustrées lorsqu'elles font la file à la caisse du supermarché et elles en changent régulièrement en pensant pouvoir gagner quelques secondes. Sur l’autoroute, elles recherchent compulsivement la voie où le trafic se déplace le plus rapidement. Lorsque les choses tournent mal, entraînant un retard, elles s'énervent et se mettent parfois vraiment en colère.

Conséquences émotionnelles et physiques

La précipitation constante génère naturellement beaucoup de stress. Si vous pensez toujours au prochain élément de votre liste de choses à faire, vous aurez du mal à vous concentrer, ce qui provoque des problèmes. Votre stress augmente et vous avez le sentiment d'échouer. Ceci peut entraîner des troubles émotionnels comme l'irritabilité, la perte de confiance, un sentiment de culpabilité, des accès de colère et des crises de larmes. Cette spirale négative expose au risque d'épuisement professionnel (burn out).

La situation peut aussi peser lourdement sur les relations familiales et sociales, car souvent, ces personnes ne prêtent pas suffisamment attention à leurs proches et elles perdent le contrôle. Dans leur envie de gagner du temps, elles accordent une attention insuffisante à une alimentation saine, à leur hydratation, à l'exercice physique et au sommeil. Ceci peut engendrer diverses conséquences sur la santé physique, avec un sommeil peu satisfaisant, de la fatigue, des maux de tête et des problèmes digestifs. Parfois, le système immunitaire s'affaiblit, avec un risque plus élevé de tomber malade.

Une exposition chronique au stress peut augmenter la pression artérielle et contribuer aux maladies cardiovasculaires. De plus, en se précipitant, on court un plus gros risque d’accident.

Conseils pour ralentir

Ralentir n'est pas toujours facile et il est préférable de le faire progressivement.

Premièrement, il est important de prévoir suffisamment de temps pour vos besoins de base, comme l’alimentation, le sommeil, les contacts sociaux et l'activité physique. Les moments de relaxation sont cruciaux et il est indispensable de s’accorder des plages de détente. Une promenade peut faire des merveilles, aussi courte soit-elle, car elle permet de s’extraire de l’environnement habituel tout en donnant de l'énergie. Les exercices de respiration, le yoga et la pleine conscience peuvent aider. On doit aussi s’autoriser à ne rien faire et à laisser son esprit vagabonder, ce qui peut profiter à la créativité. Enfin, il ne faut pas hésiter à demander l'aide d'un psychologue si les problèmes s'avèrent trop persistants.

Voir aussi l'article : Test - A quel point êtes-vous stressé ?

Source: Andy Furniere - journaliste santé / Psychology Today (www.psychologytoday.com/int)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub